Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude

Les hommes plus narcissiques que les femmes : une étude le prouve

Les hommes auraient tendance à être davantage narcissiques que les femmes, selon une étude publiée dans la revue américaine Psychological Bulletin. 

Les hommes plus narcissiques que les femmes : une étude le prouve Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 08.03.2015 à 09h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Miroir, mon beau miroir… A la place d’une belle et cruelle marâtre, les conteurs auraient été bien inspirés de mettre un homme. En effet, la gente masculine serait plus narcissique encore que ses paires féminins, selon une étude parue dans la revue américaine Psychological Bulletin.

Volonté de pouvoir
Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont passé en revue 355 études publiées depuis trois décennies et portant, au total, sur plus de 470.000 personnes. Pour définir le narcissisme, ils se sont fondés sur trois critères : la volonté de pouvoir, l’exhibitionnisme et l’idée que tout vous est dû.

Or, selon leurs conclusions, les hommes ont davantage tendance à revendiquer certains privilèges par rapport aux femmes, et leur volonté d’autorité et de domination est supérieure à celle des femmes.

En revanche, « nous n’avons constaté aucune différence dans les tendances exhibitionnistes, ce qui signifie que les hommes comme les femmes font autant preuve de vanité, du besoin d’être admiré et d’un manque d’empathie », précise Emily Grijalva, professeur adjointe de ressources humaines à l’Université de Buffalo (Etat de New York), qui a mené l’étude.

Tous narcissiques
« Le narcissisme est lié à différentes dysfonctions mentales de l’individu dont l’incapacité de maintenir des relations durables avec les autres, l’agressivité et des comportements non-éthiques », écrit la chercheuse, tout en reconnaissant que ce vilain défaut permet aussi de « doper l’estime de soi, de contribuer à la stabilité émotionnelle et à la tendance de s’affirmer comme meneur ». En somme, nous sommes tous plus ou moins narcissiques.

D’ailleurs, les différences entre hommes et femmes pointées dans l’étude, pourraient aussi bien résulter de stéréotypes de la société, développés au cours du temps et intégrés par ses membres. Ainsi, les auteurs notent que le fait qu’il y ait toujours beaucoup moins de femmes dans des postes de direction pourrait en partie résulter de la disparité entre les stéréotypes sur la féminité et le rôle de dirigeant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité