Publicité

MIEUX VIVRE

Entretien avec le Dr Nathalie Bricout

Chirurgie esthétique : des gros seins pour 24 h, attention danger

Nouvelle folie new-yorkaise, la chirurgie éphémère consiste à se faire grossir la poitrine pendant 24 h avec des injections salines. Une pratique qui comporte des risques.

Chirurgie esthétique : des gros seins pour 24 h, attention danger SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 03.09.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des seins plus gros l'espace d'une journée ? C'est ce que propose un spécialiste de la chirurgie plastique de Manhattan (Etats-Unis), le Dr Norman M. Rowe. Avant de sauter le pas des implants mammaires, ce dernier propose en effet à ses patientes de leur injecter une solution saline dans les tissus des seins développée afin d'augmenter de manière temporaire, et pour une durée de 24h seulement, leur poitrine.

Une solution peu économique
Selon le New York Times, les femmes intéressées ont différents profils. Par exemple, il peut s'agir de femmes prêtes à réaliser une augmentation mammaire définitive. « Nous pouvons prendre des photos et les mettre sur des ordinateurs, mais celles-ci sont parfois peu réalistes et peuvent mener à de faux espoirs », a expliqué à la presse américaine le Dr Rowe.
« Pour cette raison, précise ce spécialiste, nous nous sommes dits : si elles ne sont pas sûres de vouloir des implants, laissons les vivre pendant 24 heures avec la poitrine de leur rêve pour voir si elles aiment ça », a-t-il ajouté. 
Mais cette solution temporaire, vu que le produit se dissout naturellement, a tout de même un coût : 3 500 dollars (2 660 euros environ). Outre-atlantique, la facture pour la pose d'implants mammaires s'élève à 4 000 dollars (environ 3 000 euros) en moyenne. Une solution peu économique donc.

Un pratique risquée 
Néanmoins, ces femmes qui vont bientôt se faire opérer ne sont pas les seules qui testent ce produit. Car cette pratique se développe aussi chez les femmes lorsqu'elles partent en week-end romantique. Ou même à l'occasion d'un mariage.
L'intervention est pourtant loin d'être anodine puisque plusieurs spécialistes ont déjà émis des réserves. Surtout que la méthode n'a pour le moment fait l'objet d'aucune étude scientifique. 

Contactée par la rédaction de pourquoidocteur, le Dr Nathalie Bricout, chirurgien plasticien et esthétique à Paris (16e), confie : « en soi, la substance n'est pas dangereuse. Il s'agit d'eau salée. On en trouve dans n'importe quel(s) flacon(s) de perfusion. Et l'organisme tolère bien ce type de produit. »

« Cependant, poursuit la spécialiste, parfois, des hématomes, ou des ecchymoses peuvent survenir après une injection. Résultat, ces femmes peuvent se retrouver avec des seins qui ont doublé de volume, mais avec des bleus visibles. C'est quand même dommage pour le décolleté ». Par ailleurs, l'usage de cette technique doit se faire dans des conditions d'hygiène irréprochables et dans un environnement médical. Le danger c'est que le médecin esthétique le fasse sur un coin de table. Dans ce cas, il y a un risque infectieux », rajoute-t-elle.

En outre, ce médecin alerte sur un autre danger, à long terme, que présentent ses injections salines. Les femmes qui les pratiquent souvent peuvent se retrouver avec des seins asymétriques. « Or, un sein déformé dont le volume a été dégradé, c'est toujours problèmatique. Surtout pour l'esthétique de la femme. »

Pour le Dr Nathalie Bricout, cette pratique est aberrante et nuisisble à l'image de la femme. « Avoir des gros seins pour une soirée, c'est du marketing poussé à l'extrême. Si on a la trouille de se faire poser des implants, n'optez surtout pas pour cette solution », conseille-t-elle.



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité