Publicité

QUESTION D'ACTU

Consultations médicales : AXA ouvre un service en ligne non-stop


  • Publié 08.05.2015 à 08h14
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Assurance maladie n’a qu’à bien se tenir, les complémentaires arrivent armées sur le terrain de la santé. A partir du 1er janvier 2016, rappelle Daniel Rosenweg dans Le Parisien du 7 mai, « tous les employeurs du secteur privé devront proposer à leurs salariés au moins un contrat de complémentaire santé ».
Mutuelles et assurances n’entendent pas jouer les potiches. Dans cette bataille pour séduire les entreprises et conquérir des adhérents, ces nouveaux opérateurs proposent déjà des services plus. Coaching ou remboursement pour un sevrage tabagique, plateformes d’information, prise en charge de la prévention, la liste s’allonge tous les jours.

Mais l’initiative la plus marquante, que présente aujourd’hui le quotidien, vient de l’assureur français AXA : un service de téléconsultation gratuit disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 proposé à ses 2,2 millions d’adhérents.
« Une équipe de 29 médecins urgentistes salariés formés à la télémédecine, tous installés à Issy-les-Moulineaux chez Axa Assistance, se relaient nuit et jour pour répondre aux appels des adhérents », résume le journaliste. Le service proposé s’étend du diagnostic aux examens complémentaires en passant par l’ordonnance télétransmise au médecin traitant et à la pharmacie. Pas de consultations psychologiques, de délivrance d’arrêt de travail ou de renouvellement d’ordonnance, précise au Parisien le concepteur du projet, le Dr Philippe Presle. 
Une offre préparée depuis trois ans, confirme-t-il, et qui a pu voir le jour grâce au décret sur la télémédecine paru en 2010. Aujourd’hui, l’assureur a obtenu les feux verts de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), et de l’Agence régionale de santé (ARS).

Pour bénéficier de ce service, l’adhérent devra débourser 0,50 € par an. L’offre paraît séduisante, et notamment pour des personnes éloignées des structures de soins traditionnelles. Reste à savoir si ce bonus ne cache pas des malus mais qui seront, eux, dévoilés ultérieurement !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité