Publicité

QUESTION D'ACTU

Du numerus clausus à la loterie belge


  • Publié 04.07.2012 à 11h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour échapper au difficile concours de première année de médecine, de nombreux étudiants français avaient trouvé l'eldorado en s'inscrivant dans les facultés francophones belges. De l'autre côté de la frontière, le couperet du numerus clausus n'est pas en vigueur. Face à cet afflux étudiant, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de limiter à 30% le nombre de places réservées aux non-résidents. Ceux qui s'insriront seront tirés au sort pour savoir s'ils peuvent étudier en Belgique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité