Publicité

QUESTION D'ACTU

Grâce à un algorithme

Calculer son risque de décès à 10 ans avec une épreuve d'effort

La performance sur le tapis de course suffit pour déterminer le risque de décès dans 10 ans, grâce à un algorithme développé par des chercheurs américains.

Calculer son risque de décès à 10 ans avec une épreuve d'effort David Proeber/AP/SIPA

  • Publié 02.03.2015 à 16h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Un simple test à l’effort pour estimer le risque de décès dans 10 ans. C’est ce que permet un algorithme développé par des chercheurs de Johns Hopkins Medicine (Baltimore, Maryland, Etats-Unis). Le calcul du risque de décès est aussi fiable pour des personnes présentant des signes de maladie cardiaque que pour des patients apparemment en bonne santé, précisent-ils dans la revue Mayo Clinic Proceedings.

 

Des tests sur 58 000 personnes

Le test à l’effort est courant dans les cabinets médicaux. Il permet de mesurer la façon dont le cœur et les poumons réagissent à une sollicitation physique. Son principe est simple : le patient marche, puis court, sur un tapis de course dont la vitesse et l’inclinaison sont de plus en plus marqués. Au cours de l’exercice, les rythmes cardiaque et respiratoire sont mesurés. Dès que le patient est épuisé, ou si les relevés signalent une anomalie, le test est arrêté. Selon la performance, le patient peut être ou non dirigé vers des analyses plus poussées. Mais « les résultats des tests à l’effort sont interprétés de manière binaire, mais nous savons que la maladie cardiaque est un trouble à large spectre », déplore le Dr Haitham Ahmed.

 

Les résultats du test à l’effort pourraient s’avérer utiles à plus long terme. Les chercheurs américains ont utilisé les résultats de 58 000 personnes (18-96 ans) qui ont fait un test entre 1991 et 2009. Les participants ont été séparés en différents groupes, selon leur performance. Chez ceux décédés dans les 10 ans suivant l’examen, la cause du décès a été enregistrée. Les chercheurs ont ensuite mis au point un algorithme, le FIT Treadmill Score. Il tient compte du sexe, de l’âge, mais aussi du niveau de forme physique grâce au rythme cardiaque maximal et la capacité d’effort. « Nous pensons que notre score reflète la nature complexe de la santé cardiovasculaire et peut offrir des données importantes aux médecins et aux patients », souligne le Dr Ahmed.

 

Un score de -200 à 200

L’algorithme publié propose une échelle de -200 à 200. Au-dessus de 0, le risque de décès dans la décennie est réduit. Les patients dont le score est situé entre 0 et 100 sont 3 % plus à risque de décès dans les 10 ans… la même probabilité est accrue de 11 % lorsque le score varie entre 0 et -100. « Le FIT Treadmill Score est facile à calculer et ne coûte presque rien en dehors du coût du test à l’effort », souligne le Dr Michael Blaha, principal auteur de l’étude. «  Nous espérons que ce score deviendra le standard pour les cardiologues et les médecins généralistes. »

 

Et chez les personnes de même âge et de même sexe, le niveau de forme physique est le meilleur indicateur de risque. Concrètement, une femme de 30 ans dont le score est compris entre -100 et -200 aura un risque de 38 % de décéder dans les 10 ans. Mais son risque ne sera que de 2 % si son score dépasse 100.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité