Publicité

QUESTION D'ACTU

1,5 million de cas

La grippe atteint son pic épidémique

Selon le réseau Sentinelles, le pic épidémique pourrait être atteint cette semaine. Trois régions sont particulièrement touchées.

La grippe atteint son pic épidémique InVS

  • Publié 12.02.2015 à 23h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Le nombre de cas de grippe continue à grimper, rapporte l'InVS dans son dernier bulletin épidémiologique qui fait le point au 11 février. Selon le réseau Sentinelles, le pic épidémique pourrait être atteint cette semaine. Le nombre de consultations pour syndromes grippaux a fortement augmenté : la semaine passée, sur 100 000 consultations, 914 personnes ont consulté leur médecin pour des syndromes grippaux , soit 590 000 nouveaux cas cette semaine et 1 500 000 cas depuis le début de l’épidémie, selon des chiffres calculés à partir des données du Réseau unique (1).

La semaine dernière, le réseau Oscour® (qui représente 88% de l’ensemble des passages aux urgences en France métropolitaine) a rapporté 5 460 passages pour grippe dont 533 hospitalisations. Le nombre de passages pour grippe a augmenté de 17 % par rapport à la semaine précédente et le nombre d’hospitalisations de 36 %.



Depuis le début de la suveillance, le réseau recense 483 cas graves dont 42 décès. La souche est majoritairement de virus A(H3N2). Selon le réseau Sentinelles, les régions les plus touchées sont le Limousin (1 629 cas pour 100.000 habitants la semaine dernière), la Provence-Alpes-Côte-d'Azur (1 192) et Midi-Pyrénées (1 150).

Excès de mortalité en augmentation

Le rapport de l’InVS n’est toutefois pas alarmant : la part des personnes hospitalisées après passage aux urgences, et la létalité des cas graves de grippe admis en réanimation restent dans les valeurs attendues.

En revanche, l’excès de mortalité toutes causes augmente de nouveau, essentiellement chez les personnes de 65 ans et plus. Toutefois, la part attribuable à la grippe dans ces décès n’est pas connue, juge l'InVS. L'Institut note par ailleurs que la vaccination « reste le meilleur outil de prévention », même si son efficacité contre la souche grippale A(H3N2), la plus répandue cet hiver, « n'est pas optimale ».
Les virus B et A(H1N1) de la grippe qui circulent sont identiques aux souches du vaccin, ce qui n'est pas le cas pour tous les virus A(H3N2). La vaccination, en dépit de l'efficacité limitée du vaccin, est notamment recommandée chez les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes souffrant de diverses pathologies (asthme, insuffisance cardiaque ou respiratoire...).

Maux de gorge, fatigue intense, forte fièvre

Les symptômes de la grippe sont caractérisés par des maux de gorge, une toux ou un rhume, des courbatures intenses, des maux de tête et une fatigue intense. Ces symptômes s’accompagnent de forte fièvre et nécessitent de garder le lit quelques jours. Les personnes âgées et les enfants sont les plus sensibles.

(1) Le réseau unique est constitué des médecins du réseau Sentinelles et de l’association Grog-Chard de Champagne- Ardenne.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité