Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Vaccin contre la grippe : efficacité très faible dans plusieurs pays

L’efficacité du vaccin contre la grippe n’est pas bonne au Royaume-Uni, au Canada et aux Etats-Unis. Elle devrait être meilleure en France.

Vaccin contre la grippe : efficacité très faible dans plusieurs pays Mark Bugnaski/AP/SIPA

  • Publié 11.02.2015 à 14h23
  • |
  • |
  • |
  • |


On savait déjà que le vaccin contre la grippe n’allait pas être très efficace cette année. A cause d’une mauvaise correspondance entre les virus A(H3N2) qui circulent et ceux présents dans le vaccin. Mais dans certains pays, la situation semble être pire qu’en France. Il s’agit notamment du Royaume-Uni, du Canada et des Etats-Unis. Des données ont été publiées la semaine dernière dans Eurosurveillance, la revue de l’European Center for Disease Prevention and Control (ECDC).


Nulle ou très faible

Les chiffres montrent que dans ces pays « globalement, l’efficacité du vaccin contre la grippe est soit nulle soit très faible », résume à pourquoidocteur le Français Daniel Lévy-Bruhl, de l’Institut de veille sanitaire (InVS), qui a co-signé l’éditorial dans la revue Eurosurveillance. Mais l’épidémiologiste préfère s’en tenir aux intervalles de confiance et ne pas livrer de données brutes, qui selon lui, ne voudraient rien dire.


En France, des estimations équivalentes ne sont pas encore disponibles, car l’épidémie de grippe a été plus tardive que dans les trois pays étudiés. Mais l’efficacité vaccinale devrait être supérieure, estime Daniel Lévy-Bruhl. Il invite donc les personnes à risque à continuer à se faire vacciner, la campagne d’immunisation ayant d’ailleurs été prolongée d’un mois, jusqu’à la fin février.

 

A la mi-janvier, le Pr Bruno Lina, responsable du centre national de référence (CNR) de la grippe pour le Sud de la France, avait prédit à pourquoidocteur une efficacité vaccinale de l’ordre de 30% à 40% cette année.


Différence d'épidémie

Mais pourquoi l’efficacité vaccinale pourrait être supérieure en France, par rapport au Royaume-Uni, au Canada et aux Etats-Unis ? « C’est juste une question de différence d’épidémie », explique Daniel Lévy-Bruhl. Selon le dernier bulletin du réseau de surveillance épidémiologique Sentinelles de l’Inserm, en France A(H3N2) représente 63% des souches circulant. Au Royaume-Uni, au Canada et aux Etats-Unis cette souche est bien plus présente. Or c'est cette souche qui a muté entre le moment où le vaccin a été fabriqué et l'épidémie de grippe, diminuant ainsi l'efficacité du vaccin.


Pic atteint en France?


En France, le pic de l’épidémie de grippe pourrait avoir été atteint, selon le réseau Sentinelles. En quatre semaines d’épidémie, 1,49 million de personnes auraient consulté un médecin généraliste pour un syndrome grippal, dont près de 1,23 million pour une grippe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité