Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Ifop pour le JDD

Une majorité de Français soutient la grève des médecins

Plus d’un Français sur deux se range aux côtés des médecins en grève. Les blouses blanches protestent contre le projet de loi santé et ne s’estiment pas écoutés par la ministre de la Santé.

Une majorité de Français soutient la grève des médecins Les médecins veulent submerger la Sécu de feuilles de soin (GILE MICHEL/SIPA)

  • Publié 04.01.2015 à 16h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Cabinets fermés, grève des gardes, « guérilla » administrative… Les médecins protestent contre le projet de loi santé (PLS) et comptent bien faire entendre leur voix. Plusieurs syndicats ont annoncé leur intention de poursuivre la contestation en janvier. Méfiants, mais soutenus par les patients, ils ne veulent pas du tiers payant généralisé et de la réorganisation territoriale des soins. Ils exigent également une revalorisation de leur consultation.

 

Un manque de garanties

La grève des médecins se prolonge mais les Français soutiennent toujours leurs blouses blanches. Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Journal du Dimanche, ils sont 58 % à estimer que le mouvement est justifié, dont 20 % « tout à fait justifié. » C’est un peu moins qu’au début de la contestation : les sondés étaient alors 67 % à comprendre les médecins.

 

 

Ce soutien devrait toutefois rassurer les différents syndicats, qui se sentent lâchés par le gouvernement. « Le ministère de la Santé a rapidement réglé le problème des urgentistes hospitaliers. La FHP renonce à son mot d’ordre de fermeture des cliniques avant la date prévue », souligne MG France dans un communiqué. « Mais les médecins généralistes attendent toujours une réponse à leur demande de moyens pour mieux répondre aux besoins de santé de la population. Puisqu’ils ne sont pas entendus, leur mobilisation continue en janvier 2015. » Généralistes et spécialistes libéraux n’ont en effet obtenu que l’assurance de discussions sur le projet de loi santé. Insuffisant selon eux.

 

Noyer l’Assurance maladie

C’est donc une nouvelle grève qui devrait commencer ce 5 janvier : celle des cartes Vitale. Les différents syndicats de libéraux (SML, CSMF, MG France, FMF) forment un front uni pour engorger les services de l’Assurance maladie. 

Les différents syndicats soulignent également les conséquences néfastes d’une fermeture durable des cabinets. « Le constat est que la situation est extrêmement tendue dans tous les services d’urgences et centres 15, malgré des effectifs doublés voire triplés et malgré une situation épidémiologique normale », indique la Fédération des médecins de France (FMF), qui soutient également la fermeture des chirurgiens.

 

« Marisol Toutbaigne »

Outre cette « guérilla » administrative, MG France incite les médecins à maintenir la fermeture des cabinets le 6 janvier. De son côté, le SML souhaite une grève les 5 et 6 janvier. La FMF appelle en plus à une grève des gardes.

Malgré la promesse de concertations, la colère ne s’est visiblement pas apaisée : « Face à l’enfumage notoire de Madame la Ministre qui a hérité dans l'affaire d'un nouveau surnom: Marisol Toutbaigne, tant elle a tenté de banaliser les conséquences de la colère des médecins libéraux », s’indigne la FMF. La CSMF est plus modéré mais dit toute sa méfiance. « Tout le monde sait que les groupes de travail sont un moyen idéal d’enterrer les problèmes », déclarait récemment à pourquoidocteur Jean-Paul Ortiz, son président.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité