Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan Sentinelles

Gastro-entérite : le nombre de cas est en forte augmentation

Le nombre de gastro-entérites a grimpé en flèche ces dernières semaines. Le seuil épidémique pourrait être atteint dans les prochains jours.

Gastro-entérite : le nombre de cas est en forte augmentation GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 20.12.2014 à 16h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Certains risquent de passer le réveillon au lit. Depuis une semaine, les cas de gastro-entérites ont explosé en France. Et le virus ne semble pas faiblir : le seuil épidémique pourrait être atteint dans les prochains jours, selon le réseau de surveillance des épidémies Sentinelles.

La semaine dernière, le nombre des cas de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale a été estimé à 253 pour 100 000 habitants - soit 160 000 nouveaux cas. Le seuil épidémique est fixé à 269 cas pour 100 000 habitants. 

Hausse « anormale » dans le Sud, l’eau potable en cause
A Prades (Pyrénées orientales)  et dans les communes environnantes, les autorités sanitaires ont signalé un nombre « anormal » de personnes présentant les symptômes de la maladie - notamment dans les écoles primaires de la ville où l'on a recensé 200 enfants contaminés.

Selon les premiers éléments, il semblerait que l'eau potable soit le facteur de la contamination. Un arrêté municipal suspend « jusqu'à nouvel ordre » la consommation d'eau du réseau pour la boisson et la préparation des aliments. 15 000 bouteilles d'eau conditionnées ont été mises à disposition de la population. L’Autorité Régionale de Santé (ARS) attend le résultat des analyses complémentaires.

Le site Internet OpenHealth permet de suivre la situation sur le territoire national et selon les région. Les données sont régulièrement mises à jour.

En pleine grève
En cas de contamination, il faudra s’armer de patience. Car les services sanitaires risquent bien d’être encombrés. Quatre syndicats des médecins libéraux ont appelé à la fermeture des cabinets pendant les vacances de Noël, du 23 au 31 décembre. Ils ont également appelé à ne pas assurer les gardes. Les services d'urgences ont eux aussi déposé un préavis de grève à partir du 23 décembre.

Pour autant, la ministre de la Santé l’a affirmé : « Ceux qui seront malades trouveront à se faire soigner ». Ainsi, un dispositif spécial a été mis en place pour accueillir les patients pendant les grèves.

Se laver les mains avec de l’eau et du savon
Des gestes de prévention simples permettent d'éviter une contamination : se laver les mains avec de l’eau et du savon après un passage aux toilettes. Ce geste doit également être réalisé à plusieurs reprises au cours de la préparation des repas. Les mêmes précautions doivent être prises lorsqu’il faut s’occuper des nourrissons : avant et après le change des bébés et toujours avant et après leurs repas.

S’il est trop tard et que vous ressentez déjà les premiers symptômes (état fiévreux, courbatures), évitez d’être en contact avec des personnes fragiles comme les personnes âgées, les nourrissons, les femmes enceintes ou encore les personnes souffrant de maladies respiratoires ou cardiaques. Il est également conseillé aux malades de se couvrir la bouche et le nez à chaque éternuement, de se moucher dans des mouchoirs à usage unique et de multiplier les lavages de mains.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité