Publicité

QUESTION D'ACTU

Début des contrôles en 2015

Les allergènes s'affichent au menu des restaurants

Depuis samedi 13 décembre, les restaurateurs français sont priés d'afficher les allergènes présents dans les plats qu'ils servent à leurs clients. Le début des contrôles est prévu pour 2015.

Les allergènes s'affichent au menu des restaurants Laurent Cipriani/AP/SIPA

  • Publié 15.12.2014 à 07h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Quand les restaurateurs se soucient de la santé de leurs clients. Depuis samedi 13 décembre, tous les établissements de restauration français ont en effet l'obligation d'afficher sur une carte la liste de leurs plats contenant 14 des allergènes (1) parmi les plus répandus (arachides, lait, noix, etc). Cette liste devra être mise à jour régulièrement et disponible pour tout client qui souhaite la consulter.

Début des contrôles en 2015 
Cette nouvelle obligation pour les restaurateurs français vient d'une directive de la Commission européenne. Elle prévoit que ces changements devront être effectifs au 13 décembre 2014, même si le décret d’application ne doit pas intervenir avant la fin de l’année. Ce délai accordé à la France explique ainsi pourquoi n’y aura aucun contrôle avant 2015 dans l'Hexagone. C'est ce que confirme d'ailleurs le site d'informations Metronews qui a contacté une source gouvernementale. Et cette dernière de rajouter qu'en France le décret d’application sera publié « fin décembre ou courant janvier. C'est lui qui sonnera l'entrée en vigueur de la mesure », conclut cette source au ministère de la Santé. 


Des restaurateurs satisfaits de la mesure

Par ailleurs, le site explique que les restaurateurs français sont satisfaits de cette mesure adoptée il y a trois ans par Bruxelles, car ils « craignaient qu’on les oblige à en faire mention sur les menus, comme cela avait été suggéré dans une première version du texte. » Au final, selon l'exécutif européen, cette réglementation doit permettre aux personnes souffrant d'intolérances alimentaires d'être mieux protégées. En évitant par exemple la crise d'allergie au restaurant.


Une refonte complète des règles européennes d'étiquetage
Enfin, la mesure ne s’applique pas que pour les restaurateurs. Car ces allergènes devront être clairement indiqués dans tous les aliments, y compris pour les produits non préemballés, à charge pour les boulangers ou restaurateurs de prendre les mesures qui s'imposent.
Idem pour les biscuits ou friandises à l'huile et aux graisses "végétales", pour qui les fabricants devront désormais préciser s'il s'agit d'huile de palme, de tournesol ou autre. Même mention obligatoire pour les ajouts d'eau ou de protéine, tandis que les "poissons" ou "viandes" reconstituées ne pourront plus faire semblant de ne pas l'être.
Bref, c'est une refonte complète des règles européennes d'étiquetage alimentaire qui est entrée en vigueur ce samedi. 

(1) La liste des allergènes concernés : céréales contenant du gluten et produits dérivés; crustacés et produits dérivés; oeufs et produits dérivés; poisson et produits dérivés; arachides et produits dérivés; soja et produits dérivés; lait et produits dérivés (dont le lactose) noix, dont amandes, noisettes, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de macadamia, et noix de Queensland et produits dérivés; céleri et produits dérivés; moutarde et produits dérivés; graines de sésame et produits dérivés; dioxyde de soufre et sulfites à des concentrations supérieures à 10 mg/kg ou à 10 mg/litre exprimées en SO2; lupin et produits dérivés; mollusques et produits dérivés






Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité