Publicité

QUESTION D'ACTU

Vols en en provenance d'Afrique de l'Ouest

Ebola : la France exclut le contrôle à l'arrivée des passagers

Les Etats-Unis et le Canada ont annoncé le renforcement du contrôle des voyageurs en provenance d'Afrique de l'Ouest. La prise de température à l'arrivée des passagers n'est pas à l'étude en France.

Ebola : la France exclut le contrôle à l'arrivée des passagers Viorel Florescu/AP/SIPA

  • Publié 10.10.2014 à 09h43
  • |
  • |
  • |
  • |


La psychose monte outre-Atlantique ! Les voyageurs présentant des symptômes associés au virus Ebola devront en effet se soumettre à des tests de température corporelle ciblés dans les aéroports canadiens par mesure préventive. Avec cette annonce du ministère fédéral de la Santé intervenue mercredi soir, le Canada emboîte ainsi le pas aux Etats-Unis.

Les contrôles à l'arrivée pas à l'étude en France
Réagissant à cette mesure, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a déclaré ce jeudi matin sur i-Télé que l'idée de mettre des contrôles à l'arrivée « apparaît simple et une mesure de bon sens. Mais la vérité c'est que tout le monde considère que ce qui est essentiel, c'est le contrôle au départ. Donc nous travaillons actuellement avec les autorités des pays concernés - qui sont des autorités souveraines -, pour voir dans quelles conditions nous pourrions renforcer les contrôles au départ », a-t-elle dit. « Les contrôles à l'arrivée, vous savez, d'abord on peut ne pas avoir de symptômes, on peut venir d'une autre destination (...). Ne faisons pas comme si le contrôle à l'arrivée était la solution miracle », a-t-elle souligné.

Enfin, la ministre redit qu'il n'y avait actuellement aucun cas de malade du virus d'Ebola sur le territoire français. Et « aucune personne n'est actuellement surveillée », a-t-elle conclu.


Les principaux aéroports nord-américain concernés

Mercredi, La Maison Blanche avait annoncé la mise en place de ces contrôles renforcés dans cinq aéroports des Etats-Unis: JFK (New York), Newark (New Jersey, en banlieue de New York), Washington-Dulles, et les aéroports internationaux d'Atlanta (sud) et de Chicago (nord
S'agissant du Canada, ce resserrement des contrôles de sécurité concerne les aéroports de Montréal, Toronto, Vancouver, Halifax, Calgary et Ottawa où des officiers de quarantaine seont présents pour effectuer ce contrôle.
« Si les voyageurs sont malades ou qu'ils disent avoir été en contact avec une personne malade, ils seront référés à un officier de quarantaine de l'Agence de la santé publique du Canada », a indiqué la ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose. Ajoutant que ce personnel dispose de la formation et de l'équipement nécessaires pour gérer le tout.
Elle a aussi rappelé que « les voyageurs en provenance des pays d'Afrique de l'Ouest affectés (par l'épidémie) sont identifiés et on leur demande des informations sur leur état de santé ».

Pour rappel, selon l'Organisation mondiale de la santé, au moins 8 033 personnes ont contracté le virus Ebola, et près de 3 900 d'entre eux en sont mortes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité