Publicité

QUESTION D'ACTU

Initiative dans les hôpitaux anglais

Hôpital : l'usage des tablettes permet de sauver des vies

Selon une étude publiée dans une revue britannique, l’usage de terminaux mobiles pour le recueil de données patients à l’hôpital permettrait de sauver de nombreuses vies.

Hôpital : l'usage des tablettes permet de sauver des vies Luton & Dunstable Hospital

  • Publié 25.09.2014 à 14h54
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’hôpital, le recueil et la gestion des données patients sur papier reste une vraie plaie quotidienne et une source d’erreurs pour des professionnels de santé souvent débordés dans leur service. Outre-Manche, une quarantaine d’établissements hospitaliers a démocratisé l’usage par les infirmières d’un logiciel sur tablettes et/ou smartphones en remplacement des classiques dossiers patients en format papier.
Ainsi équipées, celles-ci renseignent le logiciel sur plusieurs indicateurs vitaux essentiels (tension, groupe sanguin, traitements en cours, symptômes, antécédents médicaux…). Ces données sont ensuite stockées et partagées au sein d'une base de données commune accessible à l’ensemble des professionnels de santé présents dans le service, également équpés de terminaux mobiles.
Le logiciel intègre aussi une fonction d’analyse pointue de ces données qui permet d’alerter les infirmières pressées sur les risques imminents et/ou potentiels concernant le patient et d'accélérer si nécessaire une prise en charge d’urgence par l’équipe médicale. Pour les infirmières, le recours à cette technologie génère également un gain de temps appréciable qui permet à ces professionnelles de se concentrer sur d’autres tâches importantes.

Près de 800 vies sauvées

L’initiative n’a rien du gadget, comme l'a montré une étude parue dans une revue britannique de référence – le BMJ Quality&Safety – qui a permis d’évaluer les bénéfices de cette approche innovante du soin basée sur le « zéro papier ». L’étude s’est penchée sur le cas de deux grands centres hospitaliers pionniers en la matière, situés à Portsmouth et Coventry, où ce recueil et partage électronique des données en temps réel est respectivement développé depuis 2005 et 2007.

Selon cette étude, pour l’année 2010, cette approche aurait permis de sauver 397 vies à Portsmouth et 372 à Coventry. En extrapolant sur la quarantaine d'établissements utilisant cette technique, ce sont quelques milliers de décès qui seraient ainsi évités.
L’usage des terminaux mobiles pourrait se développer à l’hôpital dans d’autres champs tout aussi essentiels. Dernièrement, des chercheurs de l’université d’Oxford ont mis au point une application accessible sur terminaux mobiles permettant de sécuriser les prescriptions à l’hôpital.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité