Publicité

QUESTION D'ACTU

Plus de 2 000 morts

Ebola : « Comme si nous luttions contre un feu de forêt avec des pistolets à eau »

Compte tenu de sa progression, et surtout au vu du manque de moyens, l’espoir d’endiguer l’épidémie d’Ebola s’amenuise. Les projections font état de 20 000 à 100 000 morts dans les prochains mois.

Ebola : « Comme si nous luttions contre un feu de forêt avec des pistolets à eau » SIPANY/SIPA

  • Publié 06.09.2014 à 17h34
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait actuellement état d’un bilan de plus de 2000 morts par le virus d’Ebola en Afrique. Les associations et ONG présentes sur le terrain s’évertuent à dénoncer la situation, notamment le manque de moyens sur place visant à lutter contre la maladie. Médecins sans frontières (MSF) notamment, publie le récit d’un membre présent en Sierra Leone, dont le titre résume la situation dramatique : « C’est comme si nous luttions contre un feu de forêt avec des pistolets à eau ». En charge de la promotion de la santé dans le cadre de l’intervention d’urgence de MSF, l’auteure du témoignage raconte qu'ils « [savent] qu'[ils devraient] faire plus mais [n'ont] pas les ressources, les capacités, le personnel pour le faire » et qu’ils voient « des villages entiers disparaître de la carte et démêlons l’écheveau des familles étendues dont les membres tombent malades et meurent les uns après les autres ».


Appel à l’aide internationale

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a exhorté à la mobilisation internationale. Les pays membres de l'ONU devraient « fournir 600 millions de dollars nécessaires » pour soutenir les pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés, rapporte Le Parisien. Face aux morts qui s’accumulent, les soignants doivent également faire face aux craintes et aux doutes de la population. Les habitants peuvent être méfiants face aux équipes sanitaires et refuser d’être pris en charge. L’OMS de son côté s’évertue à cordonner l’action internationale contre la flambée du virus, avec pour « but de mettre fin à la transmission partout dans le monde dans les 6 à 9 mois ». Au mieux, et si la lutte était sans relâche. Mais en parallèle, les bilans s’alourdissent. Pis, certaines prédictions fournissent des chiffres qui donnent le tournis.


Des projections alarmantes

L'avenir est très sombre. Le site du magazine Science a publié les projections d'Alessandro Vespignani, de l'Université de Boston, qui font état que le nombre de cas pourrait attendre les 10 000 d’ici le 24 septembre, si le virus continue a se propager comme il le fait actuellement. Dans les mois suivants, ce nombre pourrait alors avoisiner les 100 000 suivant la même projection. L’OMS pour sa part s’accordait à dire la semaine dernière que le nombre de cas pourrait dépasser les 20 000.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité