Publicité

QUESTION D'ACTU

Urgence de santé publique

Le diabète menace près d'1 Américain sur 2

Le mode de vie des pays développés fait des dégâts. Environ 40% des Américains développeront un diabète de type 2 au cours de sa vie, révèle une très large étude. 

Le diabète menace près d'1 Américain sur 2 Reed Saxon/AP/SIPA

  • Publié 13.08.2014 à 17h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Près de la moitié de la population adulte américaine va développer un diabète de type 2 au cours de sa vie. C’est la sombre perspective révélée par une étude publiée dans The Lancet Diabetes & Endocrinology.


Concrètement, pour parvenir à une telle estimation, une équipe de chercheurs du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a compilé les données de santé de 600 000 adultes (interviews et certificats de décès) pour estimer le risque de diabète au cours de la vie et le nombre d’années de vies perdues entre 1985 et 2011. Résultat : en 1985, un homme américain de 20 ans avait 20% de risque de développer un DT2 et ce risque était de 27% pour une femme. En 2000, cette probabilité a nettement grimpé puisqu’elle est passée à 40% pour les hommes et 39% pour les femmes. Une moyenne qui cache évidemment des disparités selon les communautés : un hispanique sur deux est en effet menacé par un diabète.

« La flambée des taux de diabète depuis la fin des années 80 et l’allongement global de l’espérance de vie ont été les principaux moteurs de l’augmentation frappante du risque de développer un diabète au cours de sa vie », explique le Dr Edward Gregg, auteur de cette étude et chef du département Epidémiologie et statistiques de la division diabète au CDC.


Des années de vie perdues  

En terme d’années de vies perdues, quel est l’impact de la flambée du diabète ? Les 26 années sur lesquelles porte l’étude ont été marquées par une baisse importante du taux de mortalité des diabétiques américains. Cependant, ces progrès ont été en quelque sorte balayés par la vague de diabète. A cause de l’explosion de la prévalence, le nombre d’années de vies perdues cumulées a grimpé de 50%.

Et comme le nombre de cas de diabète continue d’augmenter et les malades de vivre plus longtemps, « il va y avoir une demande croissante de soins et une flambée des coûts associés, alerte le principal auteur de l’étude. Des interventions plus efficaces sur le style de vie doivent être prises de manière urgente aux Etats-Unis et dans les autres pays développés. »


Urgence dans tous les pays développés
 

Les Etats-Unis ne sont en effet pas les seuls à être menacés par une épidémie de diabète. Début juillet, l’organisation Diabetes UK a publié une étude tout aussi inquiétante. Selon ses chiffres, 738 personnes seraient diagnostiquées d’un diabète de type 2 tous les jours, en Grande-Bretagne. Pour la directrice de cette fondation, Barbara Young, il s’agit là d’une véritable urgence sanitaire. Diabetes UK et la chaîne de supermarché Tesco ont réagi : ils ont récolté 12 millions de livres (15 millions d'euros) depuis mars 2013. Des fonds qui devraient servir à la recherche, mais aussi à promouvoir des campagnes de promotion d’une alimentation équilibrée, et à soutenir les écoles, pour mieux prendre en charge les enfants atteints de diabète de type I.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité