Publicité

QUESTION D'ACTU

Menacés d'une lourde amende

Les laboratoires Servier accusés d’avoir bloqué la concurrence

Coup dur pour Servier : l’autorité européenne de la concurrence reproche au laboratoire d’avoir empêché l’apparition de génériques de sa molécule phare, le périndopril.

Les laboratoires Servier accusés d’avoir bloqué la concurrence Gile Michel/SIPA

  • Publié 08.07.2014 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Encore une affaire impliquant les laboratoires Servier. Selon les informations du journal Les Echos, le laboratoire français est concerné par une enquête de la Commission européenne. Ses conclusions, qui devrait être livrées le 9 juillet, au plus tard le 23, menacent sérieusement le fabricant.

 

L’amende pourrait être lourde pour les laboratoires Servier. L’autorité européenne de la concurrence reproche au laboratoire d’avoir empêché l’arrivée de génériques pour la molécule périndopril, médicament qui inhibe l’angiotensine. Il permet de reposer le coeur et de réduire la tension artérielle. En 2008, une étude a révélé que les Européens attendaient en moyenne 7 mois après l’expiration d’un brevet pour accéder à des formes génériques. Bruxelles a donc diligenté une enquête auprès de plusieurs laboratoires, notamment leurs pratiques, afin d’en comprendre les raisons.

 

100 millions d’euros

La Commission européenne reproche deux éléments aux laboratoires Servier. Ils auraient versé des paiements aux fabricants de génériques afin qu’ils n’entrent pas sur le marché. Le laboratoire français se défend en invoquant des versements qui avaient pour but de régler un contentieux juridique. Second élément : Bruxelles accuse Servier d’avoir acheter des brevets indispensables à la production de périndopril. La manoeuvre aurait eu pour but d’empêcher à la concurrence de développer des médicaments génériques. Mais, selon Servier, l’achat de ces brevets n’aurait pas bloqué la concurrence puisque les technologies en question ont nécessité plusieurs années de développement.

L’an dernier, un enquête du même genre a permis de condamner le danois Lundbeck à une pénalité de 100 millions d’euros pour les mêmes faits.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité