Publicité

QUESTION D'ACTU

L'opération a duré 13 heures

Greffe du cuir chevelu : le récit de la navigatrice scalpée

Un sang froid hors du commun et la maîtrise d'une équipe médicale ont  permis à Angeline Mocholi de retrouver un visage humain, alors qu'elle avait été scalpée par l'hélice de son bateau.

Greffe du cuir chevelu : le récit de la navigatrice scalpée 20 MINUTES/SIPA

  • Publié 03.07.2014 à 19h40
  • |
  • |
  • |
  • |


« J'avais tellement froid à la tête. Je perdais beaucoup de sang. J'ai mis une serviette autour. Je savais que je risquais de mourir. J'étais là, sous l'abribus près de l'office de tourisme et personne ne s'arrêtait ! »
Un mois après son terrible accident, Angeline Mocholi témoigne tranquillement dans son lit du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique de l'hôpital de la Cavale-Blanche de Brest. Quelques cicatrices et des cheveux arrachés rappellent le drame que cette femme de 63 ans a vécu. Beaucoup de courage et une opération qui a duré 13 heures lui ont sauvé la vie.

Les cheveux s'enroulent dans l'arbre de l'hélice
Le 27 mai dernier à Concarneau, Angeline embarque sur son chalutier avec son second. Mais ce matin là, le bateau fait des caprices. Pour identifier la panne, la capitaine du Popoff s’engouffre dans le petit compartiment moteur. Mais elle ne se doute pas que l’arbre de l’hélice continue de tourner. Malgré le chignon, les cheveux s’enroulent dans l’engrenage. Son cuir chevelu se déchire en deux parties.-

La douleur est insoutenable mais la navigatrice ne perd pas connaissance. « J'ai sauté sur mes pieds, se souvient-elle. J'ai hurlé comme une bête pour que le second sorte de sa paralysie. Puis je suis montée sur le quai avec cette serviette sur la tête. Je perdais beaucoup de sang. J'ai pris mon portable et j'ai appelé le 115. » Les pompiers arrivent rapidement et récupèrent les bouts de cuir chevelu sur le moteur. Ces gestes vont lui sauver la vie. Et sans doute, aussi, le savoir-faire de l’équipe médicale.

A l'hôpital de la Cavale-Blanche, le Pr Weiguo Hu entame une course  contre la montre. Il faut greffer les deux lambeaux du cuir chevelu en rétablissant la circulation sanguine. Un veine est prélevée sur la jambe pour en faire deux. Chaque seconde de gagnée augmente les chances de réussite.
L’intervention va durer 13 heures mais sera couronnée de succès. Un mois après, les médecins n'ont pas constaté de rejet de la greffe et Angeline a retrouvé son visage de femme.
Le Pr Weiguo Hu souhaite publier les procédures de cette intervention dans une revue internationale. Pour aider ses confrères qui seraient, un jour, confrontés à des cas similaires. Le spécialiste , lui, n’a pas eu beaucoup de choix. « Je n'ai trouvé que deux cas de réimplantation de scalp en multifragments, avec toujours des échecs partiels, confie-t-il. Un seul fragment réimplanté a survécu. »

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité