Publicité

QUESTION D'ACTU

Personnels médicaux, spots fe prévention...

Chikungunya : mobilisation renforcée aux Antilles

Depuis son apparition en décembre, les Antilles sont confrontées à une épidémie de chikungunya qui ne cesse de progresser. Marisol Touraine a décidé de renforcer la mobilisation.

Chikungunya : mobilisation renforcée aux Antilles AP/SIPA

  • Publié 27.06.2014 à 14h21
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis décembre 2013, le chikungunya, ou « la maladie de l'homme courbé » est à l'origine de 407 hospitalisations et de 30 décès sur un total de 90 000 personnes infectées en Guadeloupe et en Martinique, a indiqué jeudi le ministère des Affaires sociales. Soit 10 % de la population touchée. Et cette situation pourrait empirer. L'arrivée prochaine de la saison des pluies va favoriser la prolifération des moustiques-tigres, vecteurs du virus. En outre, l'afflux de touristes pendant les vacances scolaires multiplie les risques de propagation de la maladie. Alors, pour contrer la maladie, le ministère de le Santé a décidé de renforcer la mobilisation.

L'envoi de renforts médiaux aux Antilles est étudié
Le manque de professionnels de santé pourrait sérieusement poser problèmes si l'épidémie progresse. D'autant que de nombreux méddecins locaux prenennent leurs vacances durant cette période. Pour faire face à cette situation, Marisol Touraine réfléchit à l'envoi de renforts médicaux. Un plan spécial pourrait ainsi être mis en place par les autorités pour mobiliser des médecins retraités volontaires, a-t-elle rajouté.
Par ailleurs, la ministre a indiqué qu'elle prévoyait également d'envoyer dans les jours à venir des équipes de pompiers dans les Antilles pour aider à la lutte contre les moustiques Aedes albopictus.

Des messages télé de prévention à destination de la population
Enfin, afin de sensibiliser au mieux les citoyens, et ainsi limiter le nombre de comportements à risque, le ministère a saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour lui « demander de faire diffuser dans les territoires concernés des messages d'information et de prévention à destination de la population. »
Des messages qui concernent aussi la métropole. Puisqu'ici, depuis mai, 206 cas suspects de dengue ou de chikungunya ont été signalés à l'InVS. Parmi eux, 82 cas importés de chikungunya en métropole ont été confirmés. 
Pour rappel, le chikungunya se caractérise par de fortes fièvres, et d'importantes douleurs articulaires, des courbatures. Si vous ressentez ces symptômes, il y a deux impératifs à respecter : prendre du paracétamol (mais pas d'anti-inflammatoire type aspirine) et consulter immédiatement un médecin.

X

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité