Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez une Canadienne de 49 ans

Un selfie a permis aux médecins de diagnostiquer un mini-AVC

Stacey Yepes a permis aux médecins de lui diagnostiquer un mini-AVC… grâce à un selfie. Deux jours avant, les spécialistes avaient accusé le stress.

Un selfie a permis aux médecins de diagnostiquer un mini-AVC  Capture d'écran YouTube de la vidéo

  • Publié 19.06.2014 à 18h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Un selfie lui a sauvé la vie. Alors qu’elle subissait un mini-AVC, Stacey Yepes a pris le temps de filmer son visage paralysé. Ce film a permis aux médecins de traiter à temps cette Canadienne de 49 ans, rapporte CBC News.

 

Un film pour les médecins

En avril dernier, Stacey Yepes se rend aux urgences. Son visage a été paralysé et elle a eu du mal parler dans la journée. Elle pense à un AVC, mais ses examens ne signalent aucune anomalie. Les médecins mettent en cause le stress, et la renvoient chez elle avec des conseils pour le gérer.

Deux jours plus tard, alors qu’elle conduit, la femme perd à nouveau les sensations du côté droit. Elle se gare et réalise un selfie filmé avec son téléphone portable. « Ça me picote à droite », explique-t-elle. Les images confirment ses affirmations : elle articule difficilement, ne peut pas sourire et a du mal à lever la main. Lorsqu’elle montre le film aux médecins, le diagnostic est immédiat : une attaque ischémique transitoire, plus connue sous le nom de mini-AVC. « Je me suis dit que c’était juste pour le montrer à quelqu’un, parce que je savais que ce n’était pas le stress. Et j’ai pensé que, si je pouvais montrer à quelqu’un ce qui arrivait, il pourrait mieux comprendre », explique Stacy Yepes à CBC News.

 

Stacey Yepes filme son mini-AVC :

 

C’est l’athérosclérose, ou la formation de plaques dans les artères, qui est à l’origine de ce mini-AVC. Un caillot de sang se forme et bloque une petite artère qui mène sur un côté de son visage, ce qui entraîne une paralysie du côté opposé du corps.

5 signes doivent alerter sur la présence d’un AVC : une soudaine faiblesse ou un engourdissement d’une partie du corps, des troubles d’élocution et de la vision, des maux de tête brusques ou inhabituels, ou une perte d’équilibre. Si l’un de ces signes se manifeste, il est fortement recommandé d’appeler aussitôt les secours en composant le 15 en France ou le 112 en Europe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité