Publicité

QUESTION D'ACTU

Fumée émise par les produits

Cigarette et e-cigarette rendent le staphylocoque doré plus virulent

Les cigarettes, électroniques ou non, favorisent la résistance du staphylocoque doré. Fumée et vapeur affaiblissent aussi le système immunitaire chez la souris.

Cigarette et e-cigarette rendent le staphylocoque doré plus virulent Nam Y. Huh/AP/SIPA

  • Publié 19.05.2014 à 11h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Fumer nous rend plus vulnérable aux bactéries. Et, en la matière, la cigarette électronique fait à peine mieux que la cigarette traditionnelle. Concrètement, elle favorise la résistance du staphylocoque doré. La fumée émise par ces appareils n’est donc pas sans risque, selon une étude présentée au Congrès international de l’American Thoracic Surgery : elle altère l’équilibre du corps humain, en faisant un terrain de choix pour le redouté staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM).

 

Une virulence accrue

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont cultivé en laboratoire des souches résistantes du staphylocoque doré, ainsi que des souches de contrôle. Ils ont ensuite exposé les deux cultures à de la vapeur de cigarette et de cigarette électronique, à des concentrations similaires aux produits disponibles sur le marché. « La virulence du SARM est accrue par la vapeur d’e-cigarette », conclut le Dr Laura Crotty Alexander, principale chercheuse.

La vapeur de cigarette électronique a favorisé la contraction d’une infection sur un modèle animal. 3 fois plus de bactéries ont survécu chez la souris. Elle reste toutefois moins dangereuse que la fumée de cigarette traditionnelle, qui tue 30% de souris en plus et, avec laquelle 4 fois plus de staphylocoques survivent.

 

Un pH altéré

Cette résistance est rendue possible par plusieurs altérations induites par la fumée de cigarette ou d’e-cigarette. La charge de surface du SARM se modifie, tandis qu’un biofilm plus épais se forme. La bactérie est alors plus résistante aux attaques du système immunitaire et des antibiotiques. Les chercheurs ont aussi noté que le pH du corps évolue (7,4 à 8,4) après une exposition à la vapeur de l’une ou l’autre des cigarettes. Cela place les cellules dans un état d’alcalose, trouble de l’équilibre acido-basique qui les rend moins agressives.

 

Ces résultats devraient fournir de premiers éléments aux médecins qui hésitent sur la position à adopter. « En tant que professionnels de santé, on entend toujours nos patients demander : "Est-ce que ce serait mieux pour moi ?" Dans le cas de la cigarette électronique, je détesterais ne pas pouvoir répondre. Même si la réponse n’est ni blanche ni noire, notre étude donne des pistes : l’e-cigarette n’est pas aussi nocive que le tabac, mais elle a des effets néfastes qu’on mesure sur la santé », estime le Dr Crotty Alexander.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité