Publicité

QUESTION D'ACTU

Gliomes et méningiomes

Téléphone portable : dangereux à haute dose

Le mobile n’a pas que du bon. Selon une récente étude, les ondes émises par un portable augmentent le risque de tumeur au cerveau au-delà que 30 minutes par jour au téléphone.

Téléphone portable : dangereux à haute dose SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 13.05.2014 à 19h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'usage intensif du téléphone portable nuit au cerveau. Selon une étude parue dans la revue Occupational and Environmental Medicine, les ondes émises par les mobiles ne sont pas sans risque pour la santé des utilisateurs et relance ainsi le débat sur les dangers du portable.

 

Cette étude épidémiologique a été menée dans 4 départements français (Gironde, Calvados, Manche, Hérault). Au total, 253 gliomes et 194 méningiomes (tumeur bénigne des méninges) se sont déclarés entre 2004 et 2006. La mise en parallèle de ces utilisateurs avec la population générale fait ressortir un palier à partir duquel le risque est significatif. Chez les adeptes du téléphone portable 15 heures par mois, soit 30 minutes par jour, pendant 5 ans, le risque est doublé !

 

Les commerciaux plus à risque

Les utilisateurs professionnels du mobile, comme les commerciaux ou les représentants, sont sans surprise plus à risque de développer un gliome ou une tumeur temporale. C’est particulièrement le cas s’ils évoluent en zone urbaine, souligne l’étude. Malgré tout, on reste loin de l’utilisation moyenne du téléphone en France, où un individu téléphone en moyenne 2 h 30 par mois sur son portable.

 

Cette étude vient apporter de l’eau au moulin des détracteurs du mobile. Mais les institutions préfèrent adopter la prudence. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé comme « cancérogène possible » les champs électromagnétiques de radiofréquence, y compris ceux qu’émettent les téléphones portables. De son côté, l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) a admis, en octobre dernier, une possible hausse du risque de tumeur au cerveau chez les utilisateurs intensifs. Elle préconise, en prévention, le recours au kit mains libres plutôt qu’au téléphone collé à l’oreille.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité