Publicité

QUESTION D'ACTU

Du 22 au 26 avril 2014

Semaine de la vaccination : êtes-vous à jour de vos vaccins ?

La mise à jour des vaccins est le thème retenu pour la semaine européenne de la vaccination qui débute ce mardi. L’occasion de vérifier que vous êtes bien en phase avec le nouveau calendrier vaccinal.

Semaine de la vaccination : êtes-vous à jour de vos vaccins ?   BERNARD BISSON/JDD/SIPA

  • Publié 22.04.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


De quand date votre dernier rappel du vaccin DTP contre le tétanos ? Etes-vous bien sûr d’avoir reçu pendant l’enfance 2 doses du vaccin contre la rougeole ? La semaine européenne de la vaccination, qui se déroule sur tout le continent européen à partir de mardi 22 avril, a pour thème la mise à jour des vaccins. En France, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé rappelle qu’être à jour de ses vaccins signifie avoir reçu les vaccins recommandés en fonction de son âge et le bon nombre d’injections pour être protégé. Si des étapes de vaccination dans l’enfance ou l’adolescence ont été manquées, il n’est pas nécessaire de tout recommencer. On reprend seulement les injections là où elles avaient été interrompues, on parle alors de rattrapage.

 

3 anniversaires à retenir : 25, 45 et 65 ans

En avril 2013, le calendrier vaccinal a complétement changé de philosophie quant aux rappels vaccinaux chez les adultes. Les rappels diphtérie-tétanos-polio étaient recommandés tous les dix ans mais « personne n’arrive à se rappeler de quand date son dernier rappel donc nous sommes passés à une logique de rendez-vous vaccinaux à âge fixe », expliquait alors à pourquoidocteur le Pr Daniel Floret, président du Comité techniques des vaccinations au sein du Haut Conseil de Santé Publique. Désormais, 3 anniversaires doivent vous faire penser à retrouver votre carnet de vaccination : 25 ans, 45 ans et 65 ans. Au delà de 65 ans, le système immunitaire s’affaiblissant, les experts recommandent de revenir au rythme de renouvellement du rappel tous les 10 ans.

 

A noter que le rendez-vous vaccinal des 25 ans est également l’occasion du rappel de vaccination contre la coqueluche. Selon la stratégie dite « du cocooning », l’immunisation des futurs jeunes parents est renforcée pour protéger de la coqueluche les nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés avant l’âge de 3 mois.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité