Publicité

QUESTION D'ACTU

Assurance

Complémentaire santé obligatoire : 6 salariés sur 10 ne sont pas au courant

Plus de la moitié des salariés ne savent pas que leur entreprise a désormais l’obligation de financer à 50% une complémentaire santé.

Complémentaire  santé obligatoire : 6 salariés sur 10 ne sont pas au courant CHESNOT/SIPA

  • Publié 26.03.2014 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les entreprises sont au courant, les salariés beaucoup moins. La loi du 14 juin 2013 impose aux premières de proposer aux salariés une complémentaire santé, et cela au plus tard à partir de janvier 2016. Et l’entreprise doit la financer à 50 %. Or, près
de 6 salariés sur 10 l'ignorent. En revanche, les trois quarts des entreprises connaissent cette loi, selon le 10ème baromètre de la prévoyance, que vient de publier le Centre technique des institutions de prévoyance (Ctip).

Deux tiers des entreprises proposent une assurance santé
L’enquête a été menée par téléphone en décembre 2013, auprès de mille salariés du secteur privé et de mille responsables d’entreprises. Parmi ces entreprises, près de 500 comptent moins de 10 employés, environ 200 comptent 10 à 49 salariés, 200 comptent 50 à 249 salariés, et près de 100 emploient 250 salariés ou plus.

Les deux tiers des entreprises proposent cette assurance santé à au moins une partie de leurs salariés, et 56 % couvre la totalité des employés. Dans 75 % des cas, les salariés qui bénéficient d’un contrat collectif  sont satisfaits du prix de leur complémentaire santé, contre 50 % des salariés couverts par un contrat individuel.

Tarif unique ou proportionnel au salaire ?
Parmi les entreprises qui ont mis en place une complémentaire santé, 62% estiment qu’elle devrait être proposée à un tarif unique, et 32 % que ce tarif devrait être fonction du salaire. La moitié des employés, eux, sont favorables à un tarif unique et 43 % à un tarif proportionnel aux salaires.

En ce qui concerne les réseaux de soins, 54% des salariés ont été informés par leur assureur de leur existence. Et près d’un tiers y a eu recours. Seuls 17% estiment que ces réseaux sont une contrainte.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité