Publicité

QUESTION D'ACTU

110 643 l'ont signé sur change.org

Accessibilité des handicapés : une pétition dénonce l'immobilisme

L'accessibilité des handicapés ne peut pas attendre 10 ans de plus. L'Association des Paralysés de France a lancé une pétition à ce sujet, signée par plus de 110 000 personnes.

Accessibilité des handicapés : une pétition dénonce l'immobilisme SINTESI/SIPA

  • Publié 24.03.2014 à 12h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Accessibilité: les handicapés devront patienter ! Les établissements accueillant du public (commerces, écoles, transports, patrimoines complexes...) auront en effet un  délai supplémentaire de 3 à 9 ans pour se rendre accessible aux personnes handicapées, alors que la mise aux normes devait être obligatoire pour 2015. C'est l'annonce faite par Jean-Marc Ayrault le mois dernier. Face à ce choix qui la scandalise, l’Association des Paralysés de France (APF) indique d'ores et déjà qu'il est hors de question que les handicapés attendent dix ans de plus. Elle a lancé pour cela une pétition le 11 mars avec pour seul mot d'ordre « Stop à l'immobiliisme » des pouvoirs publics. L'initiative connaît déjà un fort succès sur Internet.

110 643 signatures en deux semaines
La pétition mise en ligne sur le site change.org a déjà été signée par 110 643 personnes. Le texte qui réclame la liberté d'aller et de venir pour tous les handicapés est notamment soutenu par le très médiatique Philippe Croizon. Pour rappel, l'homme a été gravement accidenté en 1994, et il a dû être amputé des quatre membres. Mais après 12 ans de combat acharné, Philippe Croizon est devenu le premier athlète français aussi lourdement handicapé à traverser la Manche à la nage, puis à relier les cinq continents en traversant quatre détroits : Gibraltar, Bering, La Mer Rouge, la Papouasie.  Il vient d'ailleurs de publier un nouveau livre « Plus fort la vie » dans lequel il relate son exploit.

Mais dans cette pétition, ce collectif confie un rêve, celui d'une société « où la personne en situation de handicap ne se posera plus ces questions : Est-ce que je peux aller au cinéma ? Est-ce que je peux aller faire mes courses ? Est-ce que je peux prendre le métro ? Est-ce que je peux trouver un travail ? Et la liste est longue…. Je rêve que la personne en situation de handicap dise : Je vais au cinéma, je vais faire mes courses, je vais prendre le métro, je travaille grâce aux compétences acquises pendant toute ma formation scolaire sans aucune crainte puisqu'égale de tous ! », précise le texte.

50 % des cabinets médicaux inaccessibles aux paralysés
Aujourd'hui, il y a urgence à agir. Dans son dernier rapport, publié le 11 février, l’Association des paralysés de France émet un « avis de tempête » : les personnes handicapées accèdent toujours difficilement aux équipements du quotidien. En effet, malgré la loi handicap de 2005 qui imposait l’adaptation des lieux accueillant du public aux divers handicaps, la moitié des cabinets médicaux sont encore inaccessibles en 2013 aux 9,6 millions de Français en situation de handicap. « Cela fait déjà 39 ans qu’on attend, » pestait Nicolas Mérille, conseiller national de l'association.
Le progrès est encore trop timoré pour l’APF, qui dénonçait le retard de cette profession.
Mais dans ce raport, le secteur de la santé n’était pas le seul à poser problème. L’APF déplorait aussi dans son bilan la nécessité pour les personnes handicapées de développer une véritable « ingénierie de déplacement » dans l’ensemble de leurs activités quotidiennes.
Ecoles, réseaux de bus ou commerces de proximité sont aussi inaccessibles que les cabinets. C’est aussi le cas des lieux de cultes, souvent inadaptés en raison de leur ancienneté.

 



 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité