Publicité

QUESTION D'ACTU

Palmarès du surpoids en France

Lutte contre l'obésite : les candidats aux municipales interpellés

Un palmarès du surpoids et de l'obésité dans les villes de plus de 100 000 habitants montre la France des inégalités, mais aussi l'impact des politiques publiques sur la santé des habitants.

Lutte contre l'obésite : les candidats aux municipales interpellés DESRUS BENEDICTE/SIPAUSA/SIPA

  • Publié 15.03.2014 à 20h06
  • |
  • |
  • |
  • |


La marque de pèse-personne connecté Withings a réalisé le premier palmarès du surpoids et de l’obésité en France, ville par ville, en fonction de différents paramètres : le taux d’équipement en voiture par ménage, le revenu médian des habitants, l’espèrance de vie, le pourcentage de diplômés du supérieur etc.

L’entreprise a utilisé les données anonymes de 20 718 utilisateurs du pèse-personne dans 37 villes de plus de 100 000 habitants. Les résultats ont été classés en fonction de l’indice de masse corporelle (IMC) des différents utilisateurs. L’équipe a recoupé ces données avec celles de l’Institut national de la statistique (Insee) et de l’étude ObEpi Roche. Argenteuil est la grande perdante avec 55% d’habitants en surpoids ou obèses. Suivent Le Havre (Seine-Maritime) et Orléans (Loiret). La palme des villes les plus minces revient à Aix-en-Provence, Mulhouse (Haut-Rhin) et Besançon (Doubs).

L'obésité est associé au revenu médian

La présence d’une voiture dans le foyer et la proximité d’équipements sportifs n’influencent pas le taux de surpoids et d’obésité dans ces villes, selon les résultats. En revanche, le revenu médian y est associé. Et ce n’est pas une surprise : plus il est modeste, plus le taux grimpe. Ainsi à Paris, 38% des personnes sont obèses ou en surpoids pour un revenu médian annuel de 25 000€, alors qu’à Lille (Nord), le un revenu médian est plus bas (16 500€) et 44% des habitants de la ville sont en surpoids. Même constat pour les niveaux d’études : les villes les plus diplômées sont les moins enrobées.

Le contre-exemple de Mulhouse

Mais en dressant la carte de France de l’obésité, la marque de balances connectées Withings n’a pas fait que montrer les rapports très étroits entre niveaux de vie et surpoids. Elle a aussi pointé l’impact possible des politiques publiques sur la santé des habitants. Mulhouse est une des villes les plus pauvres du classement, mais aussi une des villes qui possèdent le moins d’habitants diplômés de l’enseignement supérieur (moins de 20%) et pourtant c’est une des villes les plus minces de France. La lutte de la mairie pour une meilleure hygiène de vie est ici directement à prendre en compte pour comprendre ce résultat.

Le site Internet de Withings propose d’ailleurs aux lecteurs d’interpeller directement les candidats aux municipales de leurs villes sur ces questions. En indiquant au site la ville où vous résidez (cela ne fonctionne que pour des villes de plus de 100 000 habitants), vous pouvez sélectionner le ou la candidate à la mairie que vous voulez interroger et le sujet que vous voulez lui soumettre. Il n'y a plus qu'à lui envoyer un tweet, dont le texte est automatiquement écrit par le site de Withings. En cette période préélectorale, ce peut être un moyen intéressant de remettre au centre du débat cette maladie qui touche près d’un Français sur deux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité