Publicité

QUESTION D'ACTU

Mission de lutte contre la drogue et les toxicomanies

Du cannabis dans « Plus belle la vie » : le gouvernement saisit le CSA

Après la diffusion d’un épisode de « Plus belle la vie » montrant un personnage qui roule un joint, le gouvernement a décidé de saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).

Du cannabis dans « Plus belle la vie » : le gouvernement saisit le CSA Capture d'écran France 3

  • Publié 10.03.2014 à 17h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Un joint roulé à la télévision et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) s’enflamme. Dans un courrier du 7 mars, la présidente de la MILDT, Danièle Jourdain-Menninger, interpelle le président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Elle réclame une expertise sur le contenu d'un épisode de la série « Plus belle la vie » diffusé sur France 3 le 3 mars dernier.

 

Non respect du code de santé publique

Dans cet épisode du feuilleton, un personnage « propose une explication très didactique et prolongée sur la façon dont rouler une cigarette de cannabis, » selon la présidente de la MILDT. La séquence a suscité la controverse juste après sa diffusion. La MILDT, elle, s’interroge « sur la conformité du programme » et demande au CSA de vérifier que l’épisode est conforme aux diverses recommandations.

 


Comment fumer un joint ? Les petits conseils de... par puremedias

 

Le CSA demande en effet « de ne montrer une prise de drogue illicite que lorsque le scénario le justifie et de veiller à ce que ce dernier ne soit pas incitatif, notamment vis-à-vis des jeunes téléspectateurs. » Danièle Jourdain-Menninger rappelle également que la « présentation sous un jour favorable de l’usage d’un produit stupéfiant est pénalement répréhensible » par le code de santé publique.

 

Responsabiliser les médias

L’événement est d’autant plus problématique que la MILDT a fait de la jeunesse « le public prioritaire » de l’action contre l’usage de drogues. Ce programme s’adresse justement à un public familial, et il est diffusé à des heures de grande écoute. En moyenne, chaque épisode rassemble 5 millions de téléspectateurs devant leurs écrans. La présidente de la MILDT souligne « la nécessité de débanaliser la consommation de cannabis » et en appelle à la responsabilité du CSA et de France 3. La chaîne a toutefois pris toutes les précautions nécessaires : la signalétique « déconseillé aux moins de 10 ans » a été apposée. Avant le début de l’épisode, un message alertant sur les dangers des drogues s’est affiché pendant 10 secondes.

 

                                                                                          Source : France 3

 

Il faut responsabiliser « chacun face aux conduites addictives », martèle la présidente de la MILDT, en particulier les médias « dont on connaît le pouvoir de prescription sur les populations. » Ce n’est pas la première fois que la série « Plus belle la vie » est épinglée. En 2011 déjà, le CSA avait émis un rappel à l’ordre pour avoir diffusé, sans avertissement cette fois, trois épisodes dans lesquels un personnage consommait de l’héroïne.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité