Publicité

QUESTION D'ACTU

Maman migraineuse, bébé grincheux

 


  • Publié 23.02.2012 à 11h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Des neurologues semblent comprendre un peu mieux pourquoi certains bébés pleurent pendant des heures sans raison apparente.

 

En fait, ces pleurs ont été depuis des lustres mis sur le compte des coliques dont souffriraient ces enfants. Des enfants qui sont par ailleurs en excellente santé apparente et ont un poids normal. Les coliques du nourrisson  surviennent en général, en fin d’après midi, dès la 2ème ou 3ème semaine de vie pour disparaître vers 3 mois, parfois plus tard. Pas de panique, si ces pleurs inconsolables sont anxiogènes pour les parents, il faut savoir qu'ils sont aussi bénins qu’assourdissants et disparaissent à 6 mois.

 

Mais ils sont étiquetés coliques ,  donc cela signe une origine intestinale au mal être des bébés?

En réalité on en sait trop rien. Depuis 50 ans des études ont été menées, mais aucune hypothèse n’est aujourd’hui satisfaisante. Certains  médecins évoquent une immaturité du tube digestif ... d’autres une intolérance au lactose,  d’autres encore une fragilisation des bébés par leur environnement proche ,  etc... Et que l'enfant soit nourri au lait maternel ou artificiel, cela ne change rien .

 

Qu'a apporté la nouvelle étude menée par des neurologues?

Les chercheurs ont constaté que les mamans qui avaient des migraines  avaient 2 fois et demi plus de risque d’avoir un enfant souffrant de ces coliques que celles qui n’en ont pas! En effet dans l’étude, près d’une maman migraineuse sur 3 avait un enfant colitique, alors que seulement une mère non migraineuse sur 10  en avait un.

 

Et comment on explique-t-on ce lien entre mère migraineuse et coliques de son bébé?

Les coliques de l’enfant seraient les premières manifestations de ce qui pourrait devenir plus tard, à l’âge adulte, des migraines. Ces maux de tête sont souvent héréditaires et en lien avec cette tendance génétique, l’enfant serait comme sa mère plus sensible au bruit, à la lumière, au froid, ces éléments déclenchant chez elles des maux de tête. Une des solutions proposées par les chercheurs serait d’essayer de limiter au maximum ces stimuli qui deviennent de véritables  agressions  pour le bébé. Par toujours facile ! L’autre solution ... est  de s’armer de patience : tout rentre dans l’ordre au mieux à 3 mois, au pire  à 6 mois !

 

 

Référence :

American Academy of Neurology

Gelfand A, et al "Infant colic is associated with maternal migraine" AAN 2012.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité