Publicité

QUESTION D'ACTU

1,4 milliard de personnes en surpoids dans le monde

Surpoids et obésité : les pays pauvres plus touchés que les pays riches

Le nombre de personnes obèses ou en surpoids a pratiquement quadruplé, dans les pays en développement depuis 1980. Une explosion du nombre d'AVC et d'infarctus est à craindre.

Surpoids et obésité : les pays pauvres plus touchés que les pays riches DESRUS BENEDICTE/SIPAUSA/SIPA

  • Publié 04.01.2014 à 14h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Un adulte sur trois est en surpoids ou obèse. Et dans les pays en développement, la situation est particulièrement critique puisque le nombre de personnes obèses ou en surpoids a été multiplié par quatre depuis 1980. Le think tank britannique, The Overseas Development Institute, qui tire ce bilan, prédit du coup « une énorme augmentation » des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des cas de diabète.

 

Globalement, entre 1980 et 2008, le pourcentage d’adultes en surpoids ou obèses – c’est à dire ayant un indice de masse corporelle supérieure à 25 -, est passé de 23% à 34%, soit un nombre total de personnes 1,46 milliard. Et pas moins de 904 millions vivent dans les pays en développement. Ce phénomène touche donc aujourd'hui davantage les pays pauvres que les pays riches.


La fin d'un régime alimentaire à base de céréales

D’après les auteurs de ce rapport, ce phénomène est évidemment dû au changement de régime alimentaire. Autrement dit au passage d’une alimentation à base de céréales à une consommation de graisses, de sucres et de produits animaliers. C’est la raison pour laquelle, ces 30 dernières années, ce sont les pays en développement qui ont connu la progression la plus fulgurante du nombre de personnes obèses et en surpoids. Les auteurs du rapport mentionnent le fait que dans les économies émergentes, l’arrivée d’une classe moyenne, avec des revenus un peu meilleurs, un style de vie urbain et moins d’exercice physique sont en partie à l’origine de l’explosion du nombre d’obèses.

 

C’est en Asie du Sud-Est que l’augmentation du surpoids a été la plus forte. Elle a triplé entre 1980 et 2008, passant de 7 à 22% de la population. En Chine et à Mexico, le pourcentage de personnes ayant un IMC supérieur à 25 a quant à lui pratiquement doublé.


Faire aussi fort que contre le tabac

Fort de ce constat alarmant, le think tank britannique interpelle les politiques du monde entier : « Les politiciens doivent être moins timides dans leurs tentatives d’influencer ce qui se retrouve dans nos assiettes », déclare Steve Wiggins, l’un des auteurs. Et il recommande de prendre des mesures de santé publique aussi drastiques que celles qui ont été prises dans la lutte contre le tabac. En la matière, un pays montre l’exemple, selon The Overseas Development Institute. C’est la Corée du Sud. Des efforts importants ont été faits pour préserver le régime alimentaire traditionnel, notamment en mettant en place de larges programmes de formation culinaire pour les femmes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité