Publicité

QUESTION D'ACTU

Vertus antioxydantes

La cranberry, secret de longévité ?

La consommation des petites baies rouges de la canneberge pourrait augmenter l’espérance de vie, selon une étude américaine menée sur des mouches.

La cranberry, secret de longévité ? KATHY WILLENS/AP/SIPA

  • Publié 30.12.2013 à 15h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous hésitez encore sur votre menu de réveillon pour la Saint-Sylvestre ? Optez pour les cranberries ou la canneberge selon la terminologie française. Selon une équipe de chercheurs de l’Institut du vieillissement de Baltimore, c’est l’aliment idéal pour maintenir durablement vos convives en bonne santé. Selon leurs résultats à paraître en février dans la revue Experimental Gerontology et relayés par le Wall Street Journal, ses baies rouges qui accompagnent traditionnellement la dinde de Thanksgiving aux Etats-Unis seraient un atout pour la longévité.

 

Une espérance de vie allongée de 30%

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont nourri des drosophiles, les petites mouches fréquemment observées autour des corbeilles à fruits, avec du sucre enrichi de 2% d’extrait de cranberry et ce, aux trois étapes biologiques de leur vie, équivalent au jeune âge adulte, au milieu de vie et à la vieillesse. Les mouches ayant suivi ce régime à la canneberge dès leur plus jeune âge ont vécu 25% plus longtemps que les mouches du groupe témoin qui recevaient une alimentation sans canneberge. Et parmi les mouches qui ont été soumises au régime cranberry plus tard, l’augmentation de l’espérance de vie observée a été de 30%.


En étudiant les protéines présentes dans le cerveau des mouches après leur décès, les scientifiques ont constaté que les mouches consommatrices de ces baies originaires d'Amérique du Nord avaient moins de dommages cellulaires causés par le stress et l’environnement. Certains composants des cranberries agiraient donc comme une barrière anti-oxydante protectrice pour l’organisme.

Des vertus antibactériennes discutées

Jusqu’ici, on prêtait plutôt à ces petites airelles rouges des vertus contre les infections urinaires grâce à un de leurs composants. La proanthocyanidine contribuerait en effet à diminuer la fixation sur les parois des voies urinaires des bactéries responsables d’infections. Les autorités sanitaires européennes ont toutefois jugé que les preuves manquaient pour accorder aux jus de cranberry l’allégation de santé de prévention des infections urinaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité