Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon Benoît Hamon

Vente de lunettes sur Internet : les prix devraient baisser de 40%

La vente des lunettes et des lentilles sur Internet devrait faire baisser les prix de 30 à 40% selon Benoît Hamon, ministre délégué à la Consommation. 

Vente de lunettes sur Internet : les prix devraient baisser de 40% E. M. Welch / Rex Featu/REX/SIPA

  • Publié 10.12.2013 à 11h51
  • |
  • |
  • |
  • |


La vente de lunettes et de lentilles sur Internet est sur la bonne voie. Le Sénat l'a introduite dans le projet de loi de consommation qui passe ce 10 décembre en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. Une nouvelle concurrence qui devrait avoir pour conséquence principale une « baisse des prix de 30 à 40% » selon le ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon.

 

Le gain sur le pouvoir d'achat est estimé à un milliard d'euros, a affirmé le ministre. Voilà qui devrait ouvrir l'accès aux produits optiques aux budgets les plus serrés. Benoît Hamon a évoqué une dépense annuelle de 81€ pour les lunettes et les lentilles de contact, ce qui fait des Français les plus dépensiers d'Europe. Mais on estime que 3 milliards de personnes se privent d'une correction optique en raison du prix élevé de l'équipement et du faible taux de remboursement par les mutuelles. Des dépenses pourtant nécessaires.

 

L'amendement précise que la première délivrance de verres correcteurs et de lentilles doit être soumise à une prescription médicale. Celle-ci restera valable trois ans, au lieu des cinq suggérés par Benoît Hamon. Reste à savoir si cette concession suffira à contenter les ophtalmologistes qui sont vent debout contre ce projet de loi. Cinq professeurs en ophtalmologie ont adressé hier une lettre à Marisol Touraine pour l'alerter sur « la menace sanitaire » que fait peser ce texte. De son côté, Benoît Hamon a tenu à saluer « la qualité et le service formidable du réseau d'opticiens », et il a insisté sur le fait que « des économies peuvent être réalisées, notamment par la distribution en ligne ».

 

Le ministre délégué à la Consommation a également demandé aux députés de ne pas supprimer l'autorisation de commercialiser les tests de grossesse et les produits d'entretien des lentilles en supermarché, autre mesure en faveur des ménages.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité