Publicité

QUESTION D'ACTU

Volailles, produits de fête

Coquillages : les contrôles sanitaires renforcés pour les fêtes

Le ministère de l’Agriculture va renforcer les contrôles sanitaires de toute la chaîne alimentaire des produits destinés au repas de fête.

Coquillages : les contrôles sanitaires renforcés pour les fêtes ANDERS HANSSON/SCANPIX SUEDE/SIPA

  • Publié 02.12.2013 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour les fêtes de fin d’année, aucune fraude ne sera tolérée en matière d’alimentation. C’est le message que souhaite faire passer le ministère de l’Agriculture ce 2 décembre : dans un communiqué, il annonce un renforcement des contrôles sanitaires jusqu’au 10 janvier 2014.

 

Coquillages, volailles et autres denrées destinées aux repas de fêtes seront strictement surveillés par une armada de 4 000 agents, sous la houlette de la Direction générale de l’Alimentation (Dgal) et des Directions départementales de la Répression des fraudes (DGCCRF). Sont inclus dans le dispositif les divers magasins d’alimentation, les restaurants et les marchés de Noël.

 

« La période des fêtes de fin d’année voit augmenter la demande pour certaines catégories de produits (coquillages, foie gras, gibier, chapon, etc) à l’origine de flux importants », précise le ministère dans un communiqué. L’objectif de cette opération : faire en sorte que les Français puissent profiter des fêtes sans troubles alimentaires. Pour cela, les contrôles seront renforcés à tous les niveaux de la chaîne industrielle : production, transformation, commercialisation, transport et entreposage.

 

47 fermetures en 2012

Le ministère de l’Agriculture précise qu’une attention particulière sera portée à certaines pratiques frauduleuses. La « remballe », par exemple, qui consiste à ré-étiqueter des produits dont la date limite de consommation est dépassée. Le rayon de la mer sera aussi étroitement surveillé : les pratiques d’immersion ou d’aspersion, qui servent à irriguer artificiellement des coquillages mis en rayon, sont interdites. Elles sont extrêmement dangereuses pour la santé des consommateurs. Les coquillages doivent être conditionnés en colis fermés, scellés jusqu’à livraison. Ils doivent également être conservés « dans des conditions préservant leur vitalité et leur qualité hygiénique » indique la législation française.

 

L’an dernier, l’opération a donné lieu à 47 fermetures administratives d’établissements, dont 32 dans le milieu de la restauration commerciale, rappelle le ministère.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité