Publicité

QUESTION D'ACTU

Sécurité routière : un mouchard et des éthylotests pour réduire la mortalité

Circulation interfiles pour les 2 roues, boîtes noires dans les voitures, le Conseil de la sécurité routière porpose plusieurs mesures pour réduire la mortalité sur la route.

Sécurité routière : un mouchard et des éthylotests pour réduire la mortalité SOUVANT GUILLAUME/SIPA

  • Publié 29.11.2013 à 14h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Comment faire baisser la mortalité sur les routes ? C'est toute la question à laquelle doivent répondre ce vendredi  les travaux du « Parlement » de la Sécurité routière. Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) se réunit, en effet, aujourd'hui, pour dévoiler ses suggestions pour faire baisser les accidents de la circultation. Parmi les propositions principales, des éthylotests anti-démarrage, des boîtes noires dans les voitures, et la circulation « interfiles » pour les deux roues.

La circulation interfiles pour les deux roues
Selon l'Agence France Presse (AFP) , les experts recommandent l'instauration d'une journée des victimes de la route, le 22 février, appelée de longue date par des associations. Cette journée permettrait « de mieux reconnaître les victimes d'accidents de la circulation. » Par ailleurs, le CNSR va répondre à une demande du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur la circulation interfiles pour les deux-roues, en proposant son expérimentation pendant deux ans, uniquement sur des autoroutes volontaires, en cas d'embouteillage, et à condition que les motos ne roulent pas à plus de 50 km/h.

Un mouchard dans les voitures
En outre, parmi les mesures préconisées, figure l’installation en série d’enregistreurs de données routières sur tous les véhicules européens. Les experts du Conseil souhaitent que la France porte ce dossier à Bruxelles. Calcul instantané de la vitesse, du temps de freinage, certains crient déjà au mouchard à l'intérieur des voitures. Mais le CNSR estime que le recueil et l’analyse de ces données « contribueraient à une meilleure connaissance des mécanismes des accidents ». Cette boîte noire n’enregistrerait ni son ni image à l'intérieur des voitures. Elle écraserait uniquement les données au fur et à mesure du trajet et ne les conserverait qu’en cas de choc, précisent ces spécialistes de la sécurité routière. A raison de 30 secondes avant l’accident et de 15 secondes après.

La réduction de la vitesse sur les routes ajournée
Par ailleurs, le rapport plaide pour une réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur les routes secondaires où elle est limitée à 90 km/h aujourd'hui. Toutefois, cette suggestion reste très impopulaire chez les Français. Ainsi, contrairement aux autres propositions, elle ne sera pas votée ce vendredi, mais ajournée.
Le « Comité des experts » estime pourtant que cette mesure permettrait d'épargner « 350 à 400 vies chaque année si elle s'appliquait sur l'ensemble du réseau concerné, et 210 à 240 vies si elle n'était mise en place que dans les zones les plus dangereuses. »

Des éthylotests anti-démarrage bientôt dans les voitures ?
Enfin, le CNSR propose également que l'éthylotest anti-démarrage soit systématiquement envisagé pour les chauffards condamnés pour conduite en état d'ivresse. Le comité rappelle à ce titre que l'alcool est la première cause d'accidents mortels (30 % des accidents). Les experts souhaitent donc étendre cette mesure qui concerne déjà les autocars neufs destinés au transport d'enfants. 
Grâce à ces mesures, le CNSR espère compte encore la mortalité sur les routes. Pour rappel, au mois de juillet 2013, la mortalité routière a enregistré une baisse historique de - 5,7 % par rapport à juillet de l’année passée. Petit bémol, le nombre d'accidents corporels et le nombre de blessés étaient pour leur part en hausse sensible, respectivement +3 % et +2,6 %.



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité