Publicité

QUESTION D'ACTU

Carcinome basocellulaire

Après Dominique Bertinotti, Hugh Jackman révèle son cancer

L’acteur australien a fait état sur un réseau social de son combat contre un carcinome basocellulaire, une forme de cancer de la peau. Une nouvelle occasion de marteler l’importance du dépistage.

Après Dominique Bertinotti, Hugh Jackman révèle son cancer COLLET GUILLAUME/SIPA

  • Publié 23.11.2013 à 14h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Que cela soit du côté des acteurs hollywoodiens avec l’Américaine Angélina Jolie, ou des politiques dans l’Hexagone avec la récente annonce de la ministre Dominique Bertinotti, les personnalités qui parlent publiquement des cancers qu’ils affrontent se multiplient. Le dernier en date n’est autre que l’acteur australien Hugh Jackman, célèbre pour son incarnation de Wolverine dans X-Men ou de Jean Valjean dans la récente comédie musicale britannique Les Misérables.


Une tache suspecte sur le nez

C’est en postant une photo de lui via son compte Instagram avec un pansement sur le nez, que Hugh Jackman a fait état de son diagnostique récent. Il souffre en effet d’un carcinome basocellulaire, un type de cancer de la peau. Après avoir remarqué une « tache suspecte » sur son nez, et sur l’insistance de sa femme à aller consulter, Hugh Jackman avait décidé de consulter. Bien lui en a pris. La présence du pansement laisse d'ailleurs penser qu’une petite intervention chirurgicale a été pratiquée sur l’appendice nasal de l’acteur.


L’importance du dépistage

Que les fans se rassurent, il s’agit ici d’une forme commune de cancer de la peau, dont le pronostic est favorable s’il est pris en charge à temps. Il n’entraîne pas de métastases et son évolution est lente. La chirurgie est le traitement principal de ce cancer : une excision de la tumeur, lorsqu’elle est bien définie, suffisant à éradiquer la maladie.

Le dépistage à un stade précoce de la maladie revêt une importance cruciale, car il accroît les chances de réussite des traitements. Il faut savoir reconnaître les évolutions suspectes de ses grains de beauté et surtout aller se faire examiner régulièrement par un dermatologue. Par ailleurs, la prévention, c’est-à-dire la protection contre le soleil, reste la meilleure arme pour faire baisser le risque de survenue des cancers de la peau, notamment des carcinomes basocellulaires.

Ainsi, quelle que soit la personnalité qui relaie sa bataille contre la maladie et quel que soit le cancer qu’elle affronte, le message reste le même : le dépistage est indispensable.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité