Publicité

QUESTION D'ACTU

Prix de la Fondation Chirac

Le Dr Denis Mukwege, le médecin de femmes violées, distingué

Le prix de la Fondation Chirac a été décerné au Dr Denis Mukwege pour son combat sans relâche en faveur des femmes victimes de violences sexuelles en République du Congo.

Le Dr Denis Mukwege, le médecin de femmes violées, distingué VILLARD/SIPA

  • Publié 21.11.2013 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Deux présidents réunis à la même cérémonie au Quai Branly à Paris pour distinguer un homme hors du commun. Ce jeudi, François Hollande et Jacques Chirac ont assisté à la remise du prix de la Fondation Chirac au Dr Denis Mukwege pour son action en faveur des femmes victimes de violences sexuelles. Image émouvante d’un ancien chef de l’Etat affaibli par la maladie mais dont l’action contre le racisme et le dialogue des cultures a été rappelé par le président de la République.

Connue en Afrique, honoré dans le monde entier, le Dr Mukwege se bat depuis des années pour venir en aide aux femmes violées et mutilées par des groupes armés en République démocratique du Congo. Dans son hôpital ouvert en 1999 à Bukavu, ce gynécologue de 58 ans a déjà opéré 40 000 femmes. Mais selon le journal Le Monde, elles seraient plus de 500 000 à avoir subi la barbarie de la guerre.
Alors, le Dr Mukwege profite des micros, des caméras et des tribunes pour raconter l’horreur ordinaire. Dire avec les mots crus de la réalité comment le viol est devenu une arme de destruction massive. Des clitoris sectionnés, des seins coupés, des balles tirées dans vagin, la folie de l’homme n’a plus de limite. Si le Dr Mukwege dénonce ces bourreaux, c’est aussi à la communauté internationale qu’il s’adresse. « Comment est-il possible que le monde ne réagisse pas davantage à ce qui représente un déni de l’humanité ? », interroge-t-il dans le journal. Et peu importe si ce combat lui a déjà valu six tentatives de meurtres.
Aujourd’hui à Paris, demain peut être dans l’enceinte des Nations Unies, ce miraculé plaidera une nouvelle fois pour que le viol et ses conséquences soient classés au même rang que les armes chimiques, biologiques ou nucléaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité