• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Prosopagnosie

“Personne ne me croit !« : Brad Pitt persuadé d'être atteint d'une maladie rare liée au visage

Brad Pitt est persuadé d'être atteint d'une maladie rare appelée "Prosopagnosie". Elle est liée au visage. 

“Personne ne me croit !\ gorodenkoff


  • Publié le 24.06.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Prosopagnosie vient du grec et associe le mot prosopon (visage) et agnosis (absence de connaissance).
  • Les mécanismes impliqués dans le développement de la prosopagnosie sont encore mal compris.

Elle touche 2,5% de la population dont la superstar hollywoodienne si l’on en croit sa déclaration dans le GQ américain.

La prosopagnosie induit une incapacité à reconnaître des visages, le sien et celui des autres.

“Honte de ne pas pouvoir le faire”

Dans l’article du magazine, Brad Pitt explique à la journaliste/romancière qui l’interroge Ottessa Moshfegh qu’il a du “mal à se souvenir des nouvelles personnes, à reconnaître leur visage, il craint que cela ne donne une certaine impression de lui : qu'il est distant, inaccessible, égocentrique" écrit l'auteure.

"Mais la vérité est qu'il veut se souvenir des gens qu'il rencontre et qu'il a honte de ne pas pouvoir le faire.” 

Ce n’est pas la première fois que l’acteur s’exprime à ce sujet: en 2013, lors d'une interview accordée au magazine Esquire  il avait déjà expliqué :

"C'est un mystère pour moi. Je ne peux pas retenir un visage. Tellement de gens me détestent parce qu'ils pensent que je leur manque de respect".

Autres indices

Pour reconnaître les autres, les prosopagnosiques peuvent utiliser d’autres indices comme la voix, les éléments visuels comme les cicatrices, les cheveux, les lunettes…

Ils peuvent décrire un visage et voir si c’est une femme ou un homme, remarquer la coiffure, les couleurs de la peau ou des yeux,  mais ils ne peuvent pas faire la différence entre deux personnes proches ayant la même couleur de peau et de cheveux.

Lésions bilatérales

Certaines zones cérébrales des cortex postérieurs sont spécialement dévolues à cette fonction de reconnaissance/d’identification des visages.

Quand ce trouble est présent dès la petite enfance, on parle de "prosopagnosie congénitale".

Il peut aussi apparaître progressivement en raison d’une maladie neurodégénérative comme la maladie d'Alzheimer et on parle alors de "prosopagnosie progressive".

On parle de "prosopagnosie acquise" lorsqu'il survient brutalement à la suite d’une lésion cérébrale des régions occipito-temporales, ou dans des cas plus rares de lésions occipito-temporales du côté droit uniquement.

Ces lésions peuvent être liées à un AVC, une tumeur ou un traumatisme crânien.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES