• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

"Monkeypox"

Confirmation d'un cas de «variole du singe» au Royaume-Uni

Le malade a été placé en isolement dans un hôpital londonien.

Confirmation d'un cas de \ Crédits :Cameris / istock.


  • Publié le 10.05.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le patient a contracté la maladie au cours d'un voyage en Afrique
  • Le risque de contamination entre humains est très faible mais le malade a toutefois été mis à l'isolement

Un cas de "variole du singe" a été signalé en Angleterre par l'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA). Pour éviter toute épidémie, le malade a été isolé et est traité à l'hôpital St Thomas (Londres). Il aurait contracté le virus lors d’un voyage au Nigéria.

Faible risque de contamination

"Il est important de souligner que la variole du singe ne se propage pas facilement entre les humains et que le risque de contamination est très faible", a déclaré dans un communiqué de presse le Dr Colin Brown, directeur à l'UKHSA. "Nous sommes en train de contacter les personnes qui ont fréquenté le malade, pour les examiner et leur donner des conseils", ajoute-t-il.

La variole du singe est une infection virale rare qui se manifeste par de la fièvre, des éruptions cutanées et un gonflement des ganglions lymphatiques. La maladie, généralement bénigne, peut néanmoins être mortelle si elle n’est pas soignée, en particulier chez les jeunes.

Attention aux rongeurs et aux singes

Depuis sa découverte en 1970, des cas humains de variole du singe ont été répertoriés dans plusieurs pays africains : le Bénin, le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Côte d'Ivoire, le Liberia, le Nigeria, le Sierra Leone et le Soudan. La contamination se fait via les rongeurs ou les singes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES