Publicité

QUESTION D'ACTU

Alexandra Lamy, marraine de l'édition 2013

Pasteurdon : à quoi servent les dons ?

Pour la 7ème année consécutive, l’Institut Pasteur organise sa campagne annuelle de collecte de dons. Près de 30% de son budget repose sur la générosité du public. 

Pasteurdon : à quoi servent les dons ?

  • Publié 11.10.2013 à 17h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce vendredi débute la septième édition du Pasteurdon qui se tiendra jusqu’au dimanche 13 octobre. Comme les années précédentes, l’actrice Alexandra Lamy sera la marraine de la campagne annuelle de collecte de dons de l’Institut Pasteur. Une opération qui sera soutenue par 19 chaînes de la TNT. Durant ces trois jours, elles diffuseront des programmes courts et un clip d’appel aux dons mettant en scène des animateurs et journalistes de leurs rédactions ainsi que des chercheurs de l’Institut Pasteur. Ces vidéos tournés dans les locaux du célèbre institut de recherche ont été réalisées autour de cinq thématiques de recherche : cancer, sida, résistance aux antibiotiques, infections alimentaires et nouveaux virus.

 

A quoi servent concrètement les dons ?

« Chaque don accélère la recherche. Alors pourquoi attendre ? ». Le slogan de la campagne de cette année invite donc le public à soutenir les différents programmes de recherches des 130 unités de recherches du site parisien, mais pas seulement. En effet, l’Institut Pasteur se trouve au cœur d’un réseau international de 32 instituts sur les cinq continents. Depuis sa création, du fait de son statut, cette fondation privée à but non lucratif, reconnue d’utilité publique, peut collecter des fonds pour mener à bien ses missions de recherches. Aujourd’hui, les dons, les legs et le mécénat sont toujours au cœur de son budget.

 

Ainsi, faire un don, c’est garantir aux chercheurs un financement durable pour leurs projets. Pour progresser et mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent le développement d’un cancer ou encore les multiples aspects d’une infection, les équipes de scientifiques ont besoin de technologies très perfectionnées.

« 300 euros, c’est le prix d’un tube de 100 microlitres d’anticorps, explique Anne Dejean, chercheur à l’Institut Pasteur. Cela peut paraître cher pour une quantité si infime, mais ces anticorps nous sont très utiles, car ils nous servent de réactifs pour des expériences permettant de repérer la protéine anormale dans les cellules leucémiques. Avec un tube, on peut réaliser entre 100 et 120 expériences ». C’est un exemple concret de la manière dont les dons, recueillis notamment au cours du Pasteurdon, sont utilisés. Le problème est que ces équipements coûtent cher, mais sont désormais indispensables pour conserver une recherche de haut niveau.

 

Comment effectuer un don sans attendre

Plusieurs moyens sont possibles pour faire un don. Par téléphone au 3612 (0,15 euro depuis un poste fixe), sur internet en se connectant sur www.pasteurdon.fr , sur smartphone (application Kwixo) mais aussi en envoyant un chèque à l’ordre de Pasteurdon et adressé au 25 rue du Docteur-Roux 75015 Paris. L’édition précédente du Pasteurdon a permis de collecter environ un million d’euros, sur les 25,87 millions de dons reçus au total par l’Institut Pasteur l’an dernier. En 2012, le budget de l’Institut a dépendu pour 28% de la générosité du public.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité