Publicité

QUESTION D'ACTU

Avec 7,5 Mds de déficit

8 Français sur 10 inquiets pour l'avenir du système de santé

D'après un sondage Ifop, 59 % des Français pensent que l'Etat dépense trop en matière de santé. Et ils sont huit sur dix à être inquiets pour l'avenir de la sécurité sociale.

8 Français sur 10 inquiets pour l'avenir du système de santé GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 22.09.2013 à 19h39
  • |
  • |
  • |
  • |


La Sécurité sociale continue de creuser son déficit ! En effet,, la branche maladie de la sécurité sociale  afficherait cette année un déficit de 7,5 milliards d'euros sur les 17,5 milliards d'euros pour l'ensemble de la sécurité sociale. C'est dans ce contexte délicat que Marisol Touraine présentera jeudi le projet de loi de finances du secteur pour 2014 et les mesures pour entamer un redressement. Et des mesures pour rassurer les Français il en faudra, car une large majorité d'entre eux est très inquiète pour l'avenir de notre système de santé.

Selon un sondage Ifop (1) pour le Journal du dimanche, plus de huit français sur dix sont inquiets pour l'avenir de leur système de santé. Dans le même temps, ils seraient 59 % à trouver que l'Etat dépense trop en matière de santé. 
Et la France est coupée en deux. Le sondage de l'Ifop fait en effet apparaître un clivage entre les sympathisants des deux principaux partis politiques  (PS, UMP), qui jugent les dépenses de santé excessives, et ceux, aux extêmes qui pensent le contraire. Autre clivage, une moitié de Français se déclare prête à payer plus de cotisations pour garantir le maintien de la prise en charge de leurs frais de santé par la sécu, alors qu'une autre moitié refuse catégoriquement.

Alors, pour tenter de résorber en partie le trou de la Sécu, le gouvernement prévoit de faire 3 milliards d'économies, notamment sur les médicaments et l'hôpital. Marisol Touraine entend notamment faire baisser le prix des génériques. Ils sont, en moyenne, 16 % plus chers en France que chez nos voisins européens (Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni).
Les hôpitaux, qui représentent 44 % des dépenses de santé, pourraient être mis à contribution. Dans son rapport  rendu public il y a quelques jours, la Cour des comptes se montrait très sévère sur la politique de la chirurgie ambulatoire menée en France. Une refonte et un développement de cette chirurgie du jour permettrait, selon les Sages, de faire 5 milliards d'économies par an.

(1) Sondage Ifop pour le JDD réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes âgées de 18 ans et plus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité