• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Contre-productif

Education des enfants : arrêtez les fessées !

Les châtiments corporels infligés aux enfants n'ont que des impacts négatifs sur leur développement. 

Education des enfants : arrêtez les fessées !   Roi and Roi / istock.

  • Publié le 30.06.2021 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 8 parents français sur 10 assurent avoir recours à des violences dites éducatives, selon la Fondation pour l'enfance.
  • L'interdiction des violences éducatives ordinaires a été votée en 2019.

Après avoir compilé les résultats de 69 études différentes, des chercheurs publiés dans la revue The Lancet ont conclu que punir sont enfant physiquement, via une claque, une fessée ou des coups de ceinture par exemple, a un impact négatif sur son développement.

4 observations majeures

Les scientifiques ont dégagé 4 observations majeures de leur travail de synthèse :

- Les châtiments physiques prédisent systématiquement une augmentation des problèmes de comportement des enfants au fil du temps.

- Les châtiments physiques ne sont pas associés à des résultats positifs au fil du temps.

- Les punitions physiques augmentent le risque d'intervention des services de protection de l'enfance.  

- Les associations entre les châtiments physiques et les résultats préjudiciables pour l'enfant sont solides, quelles que soient les caractéristiques de l'enfant et des parents.

"Un problème de santé publique"

"La cohérence de ces résultats indique que les châtiments physiques sont préjudiciables aux enfants", concluent les auteurs de l’étude."Il s'agit d'un problème de santé publique", a déclaré Anja Heilmann, directeur de la recherche et professeur agrégé à l'University College London. "Les décideurs ont la responsabilité de protéger les enfants et de légiférer pour mettre fin à l'utilisation des châtiments corporels dans tous les contextes".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité