• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment mieux dormir après la naissance de son enfant ?

L'impact de l'arrivée d'un enfant sur le sommeil peut durer des années.

Comment mieux dormir après la naissance de son enfant ? Artfoliophoto/iStock

  • Publié le 20.12.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Si l'arrivée d'un enfant change complètement le quotidien, elle impacte particulièrement le sommeil et la récupération. Même après 6 ans, les parents non toujours pas retrouvé une qualité et une durée de sommeil identique à avant.

Les trois premiers mois sont les plus difficiles

D'après une étude allemande portant sur 4600 personne ayant eu un ou plusieurs enfants entre 2008 et 2015, ce sont les trois premiers mois suivant l'accouchement qui impactent le plus la qualité et la durée de sommeil. Les pleurs, l'agitation et les repas dans la nuit en sont bien sûr la cause, mais aussi les douleurs physiques suivant l'accouchement et le stress des nouvelles responsabilités.

Les femmes sont particulièrement affectées, surtout si elles allaitent, et dorment en général une heure de moins par nuit alors que ce n'est que 15 minutes pour les pères.

Répartir autant que possible les soins nocturnes dans le couple

Pour améliorer la récupération, il est conseillé d'essayer de répartir autant que possible les soins pour le bébé entre les parents, en particulier la nuit. On peut par exemple faire des tours de garde alternée, faire des siestes dans l'après-midi ou en fin de matinée et conserver autant que possible des horaires de coucher réguliers et raisonnables.

Si votre bébé vers l'âge de 6 mois est en bonne santé mais qu'il se réveille encore toutes les nuits, il est possible de commencer à espacer graduellement les visites dans sa chambre pour lui apprendre à se rendormir tout seul. En revanche il est déconseillé de le mettre dans votre lit pour l'habituer à sa chambre.

S'il est plus âgé et qu'il vous rejoint au lit, ramenez-le dans sa chambre et rassurez-le s'il est particulièrement inquiet ou qu'il a fait un cauchemar. Si vous le ramenez systématiquement à chaque fois qu'il se lève, il finira par comprendre qu'il est inutile d'essayer de dormir avec vous.

Source : David Richter, Michael D Krämer, Nicole K Y Tang, Hawley E Montgomery-Downs, Sakari Lemola, Long-term effects of pregnancy and childbirth on sleep satisfaction and duration of first-time and experienced mothers and fathers, Sleep, Volume 42, Issue 4, April 2019, zsz015, https://doi.org/10.1093/sleep/zsz015

En savoir plus : "Etre parent la nuit aussi (comment aider votre enfant à dormir)", de William Sears, éditions Ligue La Leche

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité