Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur des souris

Les brocolis protègeraient de l'arthrose

D'après une étude britannique menée sur des souris, manger des brocolis pourrait ralentir les lésions arthriques, ou les différer. Un essai sur des hommes devrait bientôt commencer. 

Les brocolis protègeraient de l'arthrose J. Scott Applewhite/AP/SIPA

  • Publié 28.08.2013 à 18h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Les brocolis auraient-ils des vertus cachés ? C'est en tout cas ce que semble démontrer une étude britannique qui prétend que ces légumes pourraient ralentir les lésions arthriques, ou les différer. Des résultats publiés ce jeudi dans la revue américaine Arthritis & Rheumatism qui revêtent une importance toute particulière puisque l'arthrose représente l’une des principales causes de la perte d’autonomie des personnes âgées.

Des chercheurs de l’Université East Anglia (Norwich) se sont en effet intéressés à l'arthrose, couramment appelée rhumatismes. Il s'agit d'un vieillissement des articulations qui est lié à l'usure. La maladie touche surtout la nuque, le dos, les hanches, les genoux, les pieds et les mains. Les femmes sont trois fois plus touchées que les hommes. Pour réussir à établir un lien entre l'ostéoarthrite et la consommation de ce légume, les scientifiques ont isolé deux groupes de souris. 
Le premier qui recevait une alimentation riche en brocolis et un autre qui avait une alimentation sans ce composé. Et pour ces chercheurs, les résultats recueillis sont sans appel. A la fin du régime, les souris du 1er groupe souffraient de moins de problèmes de cartilage et d'arthrose que celles qui n'avaient pas consommé ce légume.
Mais pourquoi ? Selon l'équipe britannique, c'est le sulforaphane, une substance libérée dans l'organisme lors de la consommation de ces légumes crucifères, qui bloquerait les enzymes entrainant la destruction des articulations, en arrêtant une molécule essentielle qui est la source de l'inflammation. Les propriétés anti-cancéreuses et anti-inflammatoires du sulforaphane étaient déjà connues, mais pas sur les articulations.

Et ces résultats prometteurs donnent des idées aux chercheurs. Pour l'auteur de l'étude, « alors qu’une personne sur 5 de plus de 45 ans souffre d'arthrose du genou et qu’il n'existe aucun traitement efficace pour la maladie, ce composé naturel pourrait constituer une piste thérapeutique intéressante. » Ce spécialiste vient d'ailleurs de débuter un essai sur 40 patients atteints d'arthrose afin de vérifier l’éventuel effet bénéfique de la consommation de brocolis sur l'homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité