Publicité

QUESTION D'ACTU

Réseaux sociaux

Les utilisateurs de Facebook ont des coups de blues

D'après une étude américaine, utiliser Facebook ne rendrait pas forcément plus heureux. Le réseau social aurait même pour effet d'entraîner une déprime chez certains de ses utlisateurs.          

Les utilisateurs de Facebook ont des coups de blues

  • Publié 19.08.2013 à 18h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Les utilisateurs de Facebook n'apprécieront sans doute pas les informations qui suivent ! Selon des chercheurs américains, le réseau social de Mark Zuckerberg ne serait pas le remède miracle à la déprime générale qui touche de nombreuses personnes en cette période de crise. Facebook saperait le moral !
Ces scientifiques de l'Université du Michigan ont en effet suivi pendant deux semaines 82 jeunes adultes disposant de smartphones et de comptes Facebook. Le but de leur expérience, tenter d'évaluer l'état d'esprit de ces utilisateurs en leur envoyant des textos cinq fois par jour. Dans ces messages, des questions pour savoir si ces internautes se sentaient seuls ou inquiets, combien de fois ils avaient utilisé Facebook et combien de fois ils avaient communiqué « directement » avec d'autres personnes. Et les résultats rapportés sont surprenants !

 « Plus les personnes utilisent Facebook, moins elles se sentent bien quand on les interroge par texto juste après », constatent les auteurs. Au cours de ces deux semaines, ces personnes ont même vu « leur degré de satisfaction dans la vie décliner au fil du temps ». Ethan Kross, le psychologue qui a dirigé cette étude prétend que « Facebook fournit une ressource précieuse pour remplir le besoin élémentaire des hommes d'établir des liens sociaux. Mais, plutôt que d'améliorer le bien-être des gens, l'utilisation de Facebook a l'effet inverse chez certaines personnes, pour lesquelles elle l'empire. »

Mais si vous êtes actuellement connectés au réseau en train d'échanger avec vos amis, pas d'inquiétude. Les auteurs de l'étude refusent de généraliser ces résutats et de conclure que l'utilisation de Facebook a les mêmes effets sur tout le monde. Ce blues des utilisateurs toucherait, selon eux, en particulier les jeunes adultes.
Quoi qu'il en soit, ces résultats viennent conforter les conclusions d'une étude britannique publiée la semaine dernière. D'après cette recherche, poster fréquemment des photos sur Facebook pourrait détériorer les relations humaines dans la « vraie » vie. L’étude a notamment montré que certaines personnes pouvaient se montrer jalouses du nombre de photos publiées par leurs amis.
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité