Publicité

QUESTION D'ACTU

Douleurs chroniques

Fibromyalgie : les fibres nerveuses de la peau seraient responsables

Pour la première fois, des chercheurs américains ont mis en évidence un mécanisme qui expliquerait certains cas de fibromyalgie, une maladie encore très mal comprise.

 Fibromyalgie : les fibres nerveuses de la peau seraient responsables     OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 31.07.2013 à 15h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils ont mal partout et personne n’est capable ni de les guérir ni d’expliquer d’où viennent leurs douleurs. Les patients atteints de fibromyalgie, ils seraient 2 à 3 millions en France, ont souvent un rapport difficile avec le corps médical tant on leur a dit que leur maladie était psychosomatique.

 

Les choses vont peut être changer grâce à des chercheurs du Massachusetts, qui viennent d’apporter un nouvel indice dans la compréhension de la maladie en mettant en évidence pour la première fois un mécanisme explicatif. Leur étude, publiée dans la revue spécialisée Pain, a été menée sur 27 patients diagnostiqués fibromyalgiques et 30 personnes témoins. Les chercheurs ont mis en évidence que la moitié des malades présentent au niveau de la peau, des jambes en particulier, des fibres nerveuses endommagées et d’autres symptômes évoquant une maladie neurologique déjà connue, notamment chez les diabétiques : la neuropathie des petites fibres. Cette maladie se manifeste par des douleurs neuropathiques (sensations de brûlures, de picotements ou de fourmillement) et une allodynie, c’est à dire des douleurs déclenchées par des stimuli anodins comme l’effleurement de la peau. Parmi les patients identifiés comme ayant des signes de neuropathie des petites fibres, aucun ne souffrait d’un diabète qui aurait pu l’expliquer. En revanche, un malade sur deux présentait une dysfonction du système immunitaire.

 

« Il s’agit de l’une des premières preuves de mécanisme pour la fibromyalgie et identifier une cause sous-jacente est le premier pas vers de meilleurs traitements », s’enthousiasme le Pr Anne-Louise Oaklander, co-auteur de cette étude. « Jusqu’à maintenant, poursuit-elle, nous n’avions pas d’idée précise de ce qui pouvait causer la fibromyalgie. Maintenant, nous avons un début d’explication mais pas pour tous les patients, pour certains seulement. La fibromyalgie est trop complexe pour avoir une cause unique ». 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité