Publicité

QUESTION D'ACTU

En provenance de Grande-Bretagne

Boeuf tuberculeux : un risque pour l'homme

C'est en toute légalité que de la viande bovine infectée par le germe de la tuberculose est exportée du Royaume-Uni vers la France. Le risque de transmission à l'homme est faible, mais pas nul.

Boeuf tuberculeux : un risque pour l\'homme PARK KIBAE/SIPA

  • Publié 08.07.2013 à 18h31
  • |
  • |
  • |
  • |


La Grande-Bretagne se dirige-t-elle vers un nouveau scandale de la viande ?  Même si le pays agit visiblement en toute légalité, le Sunday Times révélait dimanche que des carcasses de viande bovine infectées par le germe de la tuberculose abattues au Royaume-Uni avaient été exportées vers la France. D'après ce même journal, ce sont pas moins de 28.000 bêtes testées positives à la tuberculose qui seraient offertes à la consommation chaque année en Europe.


Ecartés de leur troupeau, ces animaux sont finalement vendus par une agence vétérinaire publique britannique à un abattoir du Somerset, au sud-ouest de l'Angleterre, qui les tue puis revend ces viandes à son tour, mais sans préciser aux acheteurs qu'elles sont porteuses des germes de la tuberculose. Et cette pratique est d'après le quotidien anglais « légale » car ces carcasses exportées sans étiquetage particulier présentent « un risque de transmission à l'homme possible mais très faible », précise le journal.  Pour le Department for Environment, Food & Rural Affairs (DEFRA)  qui a répondu, le 30 juin au quotidien britannique, « c’est irresponsable et alarmant », il n'y aurait pas de cas connus où quelqu'un aurait contracté la tuberculose en consommant de la viande.


En effet, selon l' Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), la tuberculose bovine est une maladie animale transmissible à l'homme causée par la bactérie Mycobacterium bovis. Elle se transmet souvent par voie respiratoire. Chez les bovins, l’infection est souvent inapparente, les symptômes cliniques n’apparaissant que tardivement au cours d’une évolution qui est en général très longue. Cependant, bien que ne présentant pas (ou peu) de symptômes, les animaux infectés peuvent avoir une productivité réduite et, par ailleurs, peuvent dans certains cas excréter la bactérie et contaminer l’Homme ainsi que d’autres espèces sauvages (cervidés, suidés, certains carnivores, etc.). Mais, depuis 2001, la France est considérée comme « officiellement indemne de tuberculose bovine » par l’Union européenne, malgré la persistance chaque année d’une centaine de foyers en élevage.  


Pourtant, malgré ce risque de transmission à l'homme jugé quasi nul par les experts britanniques, cette viande malade aurait était refusée par des grandes enseignes comme Tesco ou McDonald’s, alors que des cantines scolaires et des établissements hospitaliers l’auraient pour leur part acceptées. La viande se serait ainsi retrouvée transformée dans des tourtes ou des friands, rajoute le quotidien britannique.

Et la France n'est pas la seule vicitime puisque la Belgique et les Pays-Bas seraient eux-aussi touchés. Interrogé par le Sunday Times, le porte-parole de la Confédération paysanne Laurent Pinatel s'insurge, « C'est surréaliste. Cette pratique devrait être immédiatement arrêtée. Il est bizarre qu'une agence publique soit impliquée là-dedans. Comme pour le scandale de la viande de cheval, le principe de précaution devrait s'appliquer lorsqu'il s'agit d'alimentation et de santé ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité