Publicité

QUESTION D'ACTU

Ouïe

Perte auditive : un espoir de nouveaux traitements

La plus grande étude jamais menée auprès de personnes ayant des problèmes d'audition a permis d'identifier de nouveaux gènes impliqués dans la perte auditive liée à l'âge. Une piste vers de nouveaux traitements.

Perte auditive : un espoir de nouveaux traitements Ridofranz/iStock

  • Publié 30.09.2019 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les chercheurs du King's College London et du University College London ont découvert 44 gènes responsables de la perte auditive chez les enfants et les personnes âgées. Les résultats de cette étude qui ont été publiés dans l'American Journal of Human Genetics pourraient permettre d'identifier de nouvelle voie thérapeutiques dans la perte de l'audition. Cette maladie est une cause d'isolement social et d'invalidité pour laquelle les prothèses auditives et les implants sont les seuls traitements disponibles.

La plus importante analyse réalisée à ce jour

Cette nouvelle étude utilisant les données de UK BioBank, Twins UK et ELSA a été menée sur 250 000 volontaires britanniques âgés de 40 à 69 ans qui ont souffert d'une perte auditive liée à l'âge est la plus importante analyse génétique réalisée à ce jour sur des personnes ayant des problèmes d'audition. " Nous savons maintenant que de très nombreux gènes sont impliqués dans la perte de l'audition avec l'âge. Cette étude a identifié des gènes dont nous savons qu'ils causent déjà la surdité chez les enfants, mais elle a également révélé de nombreux gènes supplémentaires qui indiquent de nouvelles voies biologiques", explique le professeur Frances Williams, qui a dirigé ces travaux.

Comprendre comment la perte auditive se développe avec l'âge

L'équipe de chercheurs a souhaité identifier les ingrédients génétiques de la perte auditive liée à l'âge au Royaume-Uni afin de pouvoir comprendre comment cette perte se développe avec l'âge. Elle a découvert 44 nouveaux gènes associés à une perte auditive liée à l'âge, dont 34 n'avaient jamais été associés à ce handicap auparavant.  "Avant notre étude, seuls cinq gènes avaient été identifiés comme prédicteurs d'une perte auditive liée à l'âge, de sorte que nos résultats annoncent une multiplication par neuf des marqueurs génétiques indépendants ", explique Sally Dawson, du University College London, du University College London.

Ces résultats devraient aider les chercheurs à résoudre la séquence d'événements qui mènent à une perte auditive en fonction de l'âge de la personne atteinte. Les auteurs envisagent maintenant d'étudier comment chaque gène identifié influence la voie auditive, ce qui leur permettra de mettre au point de nouveaux traitements.

Selon un rapport de 2015-2016, publié dans Ehima (European Hearing Instrument Manufacturers Association), environ 16% des Français déclarent avoir des difficultés d'audition, alors qu'une perte auditive invalidante touche 8,6% à 11,2% des Français surtout après 50 ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité