Publicité

QUESTION D'ACTU

Le test de fertilité


  • Publié 01.02.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La libéralisation de l’interruption volontaire de grossesse, le remboursement de la pilule, deux étapes du combat des femmes de ces trente dernières années ont permis de faire de la grossesse un acte mûrement réfléchi. D’ailleurs, l’âge moyen de la mère à la naissance du premier enfant, dans notre pays, est désormais de 31 ans. Et notre couple moderne s’il met du temps à prendre cette décision n’échappe pas à la mode du tout, tout de suite. C’est là que la nature, qui adore prendre son temps, se venge : il faut en effet en moyenne 18 mois, une fois la décision prise, pour parvenir à la grossesse tant désirée. Un très long délai qui s’explique pourtant par la baisse naturelle de la fertilité à partir de 30 ans et surtout par la complexité que représente la rencontre entre un spermatozoïde et l’ovule de la future mère ; ce qui signifie que dans le meilleur des cas, à chaque ovulation, la probabilité d’être enceinte n’est que de 25 %. Il ne suffit donc pas de faire l’amour pour être enceinte, il faut le faire au bon moment. Car si l’homme est – théoriquement -  toujours prêt, la femme ne dispose que de quelques heures – en moyenne 12 à 24 heures – pour féconder l’œuf qu’elle vient de libérer. Cette libération se fait sous l’action d’une hormone que l’on peut heureusement détecter aujourd’hui à l’aide d’un test simple. Un test d’ovulation qui permet à partir de quelques gouttes d’urine d’identifier ces heures cruciales pour la mise en route d’un bébé. Un test qui optimise les chances d’avoir un enfant. Pour le réaliser, il faut à partir du 10ème jour après le début des règles, tous les matins, comparer la couleur d’une bandelette sur laquelle on a déposé 5 gouttes d’urine à la couleur d’une bandelette de référence. Une manipulation simple à recommencer chaque matin jusqu’à l’apparition de la couleur qui sans être verte n’en évoque pas moins le feu du même nom. Il s’agit d’un examen simple, autrefois réservé à des laboratoires spécialisés, mais que l’on trouve aujourd’hui en vente libre dans toutes les bonnes pharmacies.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité