Publicité

QUESTION D'ACTU

Diabète de type 1

Diabète : le risque de fractures est plus élevé lorsque la glycémie est mal contrôlée

Les patients atteints de diabète de type 1 qui contrôlent mal leur glycémie ont de forts risques de se casser quelque chose. 

Diabète : le risque de fractures est plus élevé lorsque la glycémie est mal contrôlée Jurgute / istock

  • Publié 17.01.2019 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les patients atteints de diabète de type 1 dont le contrôle de la glycémie est mauvais courent un risque plus élevé de fracture, selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

Uniquement pour le diabète de type 1

Ils existent deux types de diabète : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent prendre de l'insuline tous les jours, tandis que celles atteintes de diabète de type 2 peuvent être traitées principalement par l'alimentation, l'exercice et les médicaments oraux. Un bon contrôle de la glycémie est un objectif important pour les patients diabétiques. Les cliniciens mesurent habituellement le contrôle glycémique d'un malade à l'aide du "test d'hémoglobine A1c".

"Nous avons étudié l'association entre le degré de contrôle glycémique et le risque de fracture en utilisant une grande cohorte de patients atteints de diabète de type 1 et de type 2 récemment diagnostiqués", a déclaré Janina Vavanikunnel, de l'Hôpital universitaire de Bâle (Suisse), co-auteure de l'étude. "Si les deux types de diabète sont associés aux fractures, nous avons montré qu'un mauvais contrôle glycémique est associé à un risque accru de fracture uniquement pour le diabète de type 1", détaille-t-elle.

Une population de patients beaucoup plus importante

Ces données ont été tirées d’une cohorte composée de 3 329 patients atteints de diabète de type 1 et de 44 275 patients atteints de diabète de type 2, soit une population de patients beaucoup plus importante que celle des recherches antérieures. Elle montre qu'un contrôle glycémique avec "un taux d'HbA1c" (reflet de la glycémie, NDLR) supérieur à 8% est associé à un risque accru de fractures chez les patients atteints de diabète de type 1, mais pas de diabète de type 2, du moins à court terme.

"Néanmoins, le risque de fracture dans le diabète de type 2 est d'une grande importance clinique et constitue un problème de santé majeur dans le monde en raison de sa prévalence élevée", a déclaré l'autre auteure de l'étude, Sarah Charlier, toujours de l'Hôpital universitaire de Bâle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité