Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Sida : les idées fausses de plus en plus fréquentes chez les jeunes selon Sidaction

26% des jeunes âgés de 15 à 24 ans pensent à tort qu'il existe des médicaments pour guérir du sida, selon un nouveau sondage de l'Ifop.

Sida : les idées fausses de plus en plus fréquentes chez les jeunes selon Sidaction gamjai/epictura.

  • Publié 21.03.2018 à 16h22
  • |
  • Mise à jour le 21.03.2018 à 23h09
  • |
  • |
  • |


A quelques jours du week-end du Sidaction, force est de constater que les idées fausses sur la maladie ont la vie dure. Selon un sondage Ifop-Bilendi* publié mercredi 21 mars, 26% des Français âgés de 15 à 24 ans pensent à tort qu’il existe des médicaments pour guérir du sida (13% de plus qu’en 2009), 21% qu’un vaccin peut empêcher la transmission du virus et 32% qu’ils ont moins de risques que les autres d’être contaminés.

Veilles peurs

"Ce qui est inquiétant, c’est que ces proportions ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d’années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps", a déclaré au Parisien la directrice générale de Sidaction, Florence Thune. "Le manque d’information et le fait qu’on parle moins du virus VIH font remonter de veilles peurs", ajoute-t-elle.

11% des jeunes interrogés par l’Ifop pensent ainsi qu’il est possible de savoir si une personne a le sida en l’observant attentivement, quand 21% d’entre eux imaginent que le VIH peut se transmettre par la salive et le baiser, par la transpiration (18%) ou en buvant dans le verre d’une personne séropositive (16%).

Alarmant

20% des jeunes interrogés estiment par ailleurs qu’ils sont mal informés sur le virus, soit quasiment deux fois plus qu’en 2015 (11%). 48% ne connaissent par exemple pas l’existence d’un traitement d’urgence suite à une prise de risque et 42% ne savent pas où aller se faire dépister. L’association sidaction jugeait déjà l’année dernière que le manque d’information des Français sur le VIH était "alarmant".

Sur les 150 000 personnes atteintes du sida en France, 25 000 ignorent qu’elles sont séropositives. En 2016, le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité VIH est estimé à environ 6 000, selon l’INVS. La catégorie des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes est toujours la plus touchée.

*Sondage Ifop et Bilendi pour Sidaction réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 13 février 2018 auprès de 1002 personnes, représentatifs de la population française âgée de 15 à 24 ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité