Publicité

QUESTION D'ACTU

Promenades

Les ampoules sont la rançon des premières randonnées après l’hiver, sauf si on les prévient.

Un kilométre à pied ça use, ça use… mais des kilomètre à pied et bonjour les ampoules, qui loin de nous illuminer les vacances, les gâchent. Les astuces du médecin pour soulager la peau de nos pieds. De l’achat des chaussures à la conduite à tenir dés que l’ampoule est là, c’est un  bon sujet pour apprendre à respecter notre peau et les prévenir. Car c’est dommage de gâcher une longue ballade à cause de cela.

Les ampoules sont la rançon des premières randonnées après l’hiver, sauf si on les prévient. MWKphoto

  • Publié 11.03.2018 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les ampoules sont la rançon quasi inéluctable des premières randonnées,  lorsqu’une peau surprotégée par l’inactivité et les tissus douillets, se retrouve confrontée à la double agression du frottement et de l’humidité.

Une ampoule se forme lorsque la peau subit une friction qui sépare sa couche superficielle des couches profondes. L’épiderme, la surface de la peau, suit le mouvement, alors que le derme, la couche profonde, est immobile. L’organisme envoie donc des substances lubrifiantes internes – c’est le même mécanisme que celui de la formation d’un œdème – ce qui explique la présence de liquide dans l’ampoule.

Petite mais douloureuse

La peau étant extrêmement riche en terminaisons nerveuses, (il suffit de se brûler pour le comprendre), en cas de la formation d’une ampoue, en se délaminant, entraîne des douleurs de plus en plus importantes en fonction des mouvements.

Pas inéluctable

On peut éviter les ampoules avec quelques précautions. La plus logique est d’éviter les zones de friction en ayant des chaussures d’une pointure supérieure ou en mettant une chaussette plus un bas qui contrecarrent la friction et empêche le pied de bouger dans une chaussure un peu plus large que d’habitude.

Il existe toute une gamme de produits de protection, car les ampoules se forment à peu près toujours aux mêmes endroits. Pour les pieds, on trouve ces produits en pharmacie ou dans les magasins spécialisés dans la randonnée. N’oubliez pas également que les mains sont sensibles et que les gants s’imposent chez les jardiniers du dimanche.

Si, le mal est fait…

On ne cherchera pas systématiquement à crever l'ampoule, mais plutôt à la protéger. Il existe des peaux synthétiques particulièrement efficaces. Si vous n’en disposez pas et que l’ampoule menace de se rompre, prenez une aiguille à coudre, désinfectez-la avec de l’alcool ou de l’eau de Cologne, puis percez à sa base. Une légère pression du doigt permettra d’évacuer le liquide. Il faudra alors considérer cette ampoule crevée comme une vraie plaie et donc la désinfecter et la protéger afin qu’elle ne se complique pas d’une infection qui pourrait gâcher les vacances. Car une ampoule bien gérée n’interdit pas la poursuite de l’exercice. Les doubles peaux qui s’achétent en pharmacie, ,et que tout marcheur devrait avoir dans son sac, permettent même, devant une ampoule propre et désinféctée,  permettent même quelques heures supplémentaires de marche pour rentrer sans douleur.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité