Publicité

QUESTION D'ACTU

Détection de photons

Une caméra permet de voir à travers le corps humain

Cette caméra permettrait de guider les gestes des médecins munis d'un endoscope. Sans exposer les patients aux rayons ionisants. 

Une caméra permet de voir à travers le corps humain Ars Electronica / Christopher Sonnleitner

  • Publié 04.09.2017 à 17h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Une caméra permettrait de voir à travers le corps humain sans même utiliser de rayons X. Une équipe d’ingénieurs de l’université d’Edimbourg (Royaume-Uni) a développé un dispositif capable de détecter les photons, particules de lumière, situés sous la chaire. Une innovation présentée dans Biomedical Optics Express qui pourrait révolutionner les techniques d’imagerie médicale.

Les chercheurs écossais expliquent que leur caméra permettrait de suivre un endoscope lors de l’exploration du système digestif ou des poumons. Equipé d’une lampe minuscule, l’appareil serait, en effet, repéré par la caméra. Celle-ci pourrait alors guider les gestes du médecin, comme le fait aujourd’hui une échographe ou un scanner. Avantage : les patients ne seront plus exposés à des rayons ionisants.

« La possibilité de localiser un appareil dans le corps humain est crucial pour de nombreuses raisons dans le monde médical, d’autant que nous avançons vers des approches de moins en moins invasives pour traiter les maladies », soulève le Pr Kev Dhaliwal, l’un des auteurs.


Suivre la lumière

Les premiers tests réalisés chez des moutons montrent que la caméra détecte une source de lumière située 20 cm sous la peau. Autre prouesse : la caméra arrive à détecter la lumière même si celle-ci est déviée par les tissus car elle repère le mouvement de chaque photon grâce aux centaines de détecteurs placés dans une petite puce en silicone. Ceci permet d’obtenir une image plus précise de l’endoscope et de sa localisation.

L’équipe de recherche a développé cet outil pour qu’il soit utilisé au lit des patients, et particulièrement pour la réalisation d’endoscopie bronchique.

Ce projet s’inscrit dans le programme de recherche interdisciplinaire baptisé Proteus qui développe de nouveaux outils de diagnostic et de traitement des maladies pulmonaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité