Publicité

QUESTION D'ACTU

Cas importé

Blagnac : opération de démoustication après un cas de dengue

Ce vendredi, tôt dans la matinée, des insecticides seront diffusés dans les rues de la banlieue toulousaine, pour éradiquer le risque de diffusion de la maladie.

Blagnac : opération de démoustication après un cas de dengue USDA/Wikimedia

  • Publié 10.08.2017 à 12h27
  • |
  • |
  • |
  • |


La surveillance est de mise dans la région toulousaine, qui fait face à une invasion de moustiques depuis quelques semaines. Ces animaux, vecteurs de maladies, font peser un risque sur les habitants de la ville rose et de ses environs. Dengue et chikungunya, notamment, sont l’objet de la vigilance des autorités sanitaires.

Un cas de dengue aurait été identifié du côté de Blagnac, dans la banlieue toulousaine, après que des rumeurs de chikungunya ont circulé. « L’ARS (agence régionale de santé) a effectivement informé [l'EID (Entente interdépartementale de démoustication)] d'un cas de chikungunya sur Blagnac, identifié sur une personne de la rue Fonsorbes », avait expliqué Pascal Boureau, adjoint au maire de la ville, dans La Dépêche.

Pulvérisation de pyréthrinoïde

Dans les deux cas, une démoustication s’impose. Les deux maladies sont en effet véhiculées par les moustiques, et notamment le moustique tigre, bien implanté dans la région depuis 2014. Le cas de dengue est visiblement importé, par un individu revenant de voyage, mais une vigilance est nécessaire pour empêcher la diffusion locale du virus par les piqûres de moustique.

L’opération de démoustication est prévue pour ce vendredi dans le quartier entourant le domicile de la personne contaminée. Elle consiste en la pulvérisation, depuis un véhicule, d’un insecticide à base de pyréthrinoïde. C’est la classe de produits utilisés dans les domiciles, et l’opération ne présente donc pas de danger particulier.

Les habitants sont néanmoins invités à prendre des précautions, notamment en fermant fenêtres et portes, en évitant de laisser sécher du linge dehors, et en isolant les animaux de compagnie. Si les conditions météorologiques le permettent (pas de pluie, peu de vent), l’opération devrait débuter vers 5 heures du matin.

Tous concernés

Les particuliers peuvent aussi mettre la main à la pâte, pour réduire la population de moustiques dans leur quartier. Pour limiter la reproduction, il est important de traquer toutes les eaux stagnantes, qui font office de lieu de ponte. Coupelles sous les pots de fleur, fond d’eau dans une piscine vide, seau abandonné au fond du jardin, petite fuite du robinet extérieur… Tout doit disparaître !

En 2016, 184 cas de dengue ont été enregistrés en métropole. Ils ont tous été importés. Depuis le 1er mai dernier, 53 ont déjà été recensés, dont 11 dans la région Occitanie. En 2014, quatre cas de transmission locale avaient été identifiés en Provence-Alpes -Côte d’Azur.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité